Queer

  • LaDIY*fest #2 / Festival féministe punk DIY intersectionnel

    La LaDIY*fest #2 revient à Strasbourg les 30, 31 août et 1er septembre 2019
    3 jours que l’on souhaite féministes, queers, intersectionnels, punk, D.I.Y, énergiques et énervés !
    Au programme : ateliers, projections, débats, concerts, performances, boom…

  • Tanne ton Queer 2 : La Revanche des Monstres

    Quelques jours à peine avant l’été, le collectif Gang Reine retourne aux Tanneries les vendredi 14 et samedi 15 Juin pour y présenter la deuxième édition de son festival artistique & festif Tanne ton Queer 2 : La Revanche des Monstres ! Ce nouvel opus cherche de nouveau à visibiliser les minorités de genre, de sexe et de sexualité au travers cette fois-ci du prisme de la Colère qui nous parcourt, qui nous appartient, qui pousse nos luttes.

  • Soirée GANG BOX

    Le collectif Gang Reine remonte sur le ring avec son prochain événement GANG BOX à l’espace autogéré des Tanneries le samedi 13 Avril ! Entre duos et duels, cette soirée s’annonce comme une célébration festive des luttes féministes et queer.

  • Boom ton Queer, Queer ta Boom !

    La Boom en soutien à la partie Activités de l’Espace Autogéré des Tanneries revient avec la participation spéciale du collectif queer, artistique et festif Gang Reine.

  • « Il était une fois... l’homosexualité »

    Les Éditions la Tempête ont sorti le 1er octobre une réédition du livre de Guy Hocquenghem « Race d’Ep ! Un siècle d’images de l’homosexualité », paru une première fois en 1979. Cette exploration de l’histoire de l’homosexualité, de la naissance de ce terme (fin 19e) à l’orée des années d’hiver (fin des années 70), propose une vision de celle-ci en tant que classe, avec ses oppressions, ses révoltes, ses contradictions politiques et sa culture propre

  • Récit du rassemblement des fiertés 2018 à Dijon

    Le rassemblement des fiertés, premier évenement organisé par QUEERASS, la nouvelle asso dijonnaise TPG et LGBTQIAAP+ a eu lieu le samedi 23 juin. Cette journée nous a mis des paillettes plein les yeux, on fait donc un petit retour en quelques lignes.