Queer

  • Récit de la Marche des Fiertés du 27 juin 2020 à Dijon

    Après ces derniers mois moroses et le choix politique du confinement qui a contraint les actions militantes,
    Parce que la lutte contre les discriminations, les inégalités, pour vivre et nous épanouir dans nos corps, dans nos genres, dans nos vies… est toujours présent,
    Parce que combattre ensemble le système cisgenre hétérosexiste et raciste est toujours d’actualité,
    Parce que nous avons besoin d’exprimer colère, revendications, solidarité et fiertés,
    Plusieurs collectifs TPGBQIA+ et féministes se sont rassemblées autour de l’organisation de ce rassemblement politique annuel.

  • La marche des fiertés en images

    Retour en images sur la marche des fiertés du samedi 27 juin, une déambulation revendicative et festive. Des slogans, des pancartes, des chants, des collages, des vélos pimpés, des paillettes, et plusieurs centaines de personnes qui ont pris les rues dijonnaises pour lutter contre le cis-tème hétéro-patriarcal et pour toutes celles et ceux qui ne suivent pas la norme oppressive de cis-thème hétéro.

  • Stigmates : diviser pour mieux régner ?

    Toutes les discriminations ont un point commun : le rejet collectif de la différence et la construction sociale du stigmate. En bref, construire les inégalités à partir des différences. Ici, avec l’aide de Naruto-kun, on aborde le concept de retournement du stigmate d’Ervin Goffman. Construction d’une identité marginale, lutte sociale, culturelle et politique, et affirmation de soi !

  • Thierry Schaffauser - Les mouvements LGBT, la retraite, et les luttes sociales.

    Thierry Schaffauser, militant queer engagé dans le mouvement contre la réforme des retraites, analyse l’évolution des mouvements LGBT, qui conduit la majorité des associations à se tenir à distance du mouvement social en cours, à ne rien dire des discriminations vécues par les retraités LGBTIQ, et même trois associations à porter plainte contre des grévistes de la RATP, alors que ceux-ci sont menacés de révocation par leur direction.

  • LaDIY*fest #2 / Festival féministe punk DIY intersectionnel

    La LaDIY*fest #2 revient à Strasbourg les 30, 31 août et 1er septembre 2019
    3 jours que l’on souhaite féministes, queers, intersectionnels, punk, D.I.Y, énergiques et énervés !
    Au programme : ateliers, projections, débats, concerts, performances, boom…

  • Tanne ton Queer 2 : La Revanche des Monstres

    Quelques jours à peine avant l’été, le collectif Gang Reine retourne aux Tanneries les vendredi 14 et samedi 15 Juin pour y présenter la deuxième édition de son festival artistique & festif Tanne ton Queer 2 : La Revanche des Monstres ! Ce nouvel opus cherche de nouveau à visibiliser les minorités de genre, de sexe et de sexualité au travers cette fois-ci du prisme de la Colère qui nous parcourt, qui nous appartient, qui pousse nos luttes.

  • Soirée GANG BOX

    Le collectif Gang Reine remonte sur le ring avec son prochain événement GANG BOX à l’espace autogéré des Tanneries le samedi 13 Avril ! Entre duos et duels, cette soirée s’annonce comme une célébration festive des luttes féministes et queer.

  • Boom ton Queer, Queer ta Boom !

    La Boom en soutien à la partie Activités de l’Espace Autogéré des Tanneries revient avec la participation spéciale du collectif queer, artistique et festif Gang Reine.

0 | 10 | 20