[Auxerre] Le réseau soutien migrants 89 veut faciliter l’accès à l’emploi des réfugié·es


Yonne

« Main d’œuvre disponible... pour employeurs désespérés »

Pour peu que vous parcouriez les routes de l’Yonne, des annonces comme celle-ci, vous en avez vues plus d’une.
Si vous suivez les publications de VITA Bourgogne, vous constaterez que la pénurie de main-d’œuvre peut toucher toute une profession. « La profession peine à pourvoir 700 postes d’ouvriers viticoles, de tractoristes, de cavistes ou encore de secrétaires » précise la légende de cette photo.

En fait, les organisations syndicales du secteur agricole vous le diront : elles s’acharnent tout au long de l’année à trouver les candidats attendus Les branches du BTP parlent de « difficultés d’embauche ».
Même chose dans le commerce, l’hébergement, la restauration et les soins à la personne.
L’YR titrait récemment « Recherche salariés désespérément ».
Et le rapport annuel de Pôle emploi dresse la liste des métiers où l’on relève un très fort pourcentages de postes difficilement pourvus.
Dans l’Yonne, il y a de la main d’œuvre disponible et prête à s’investir : des jeunes, des pères ou mères de famille sont en demande. Vous avez, bien sûr, eu connaissance de ces apprentis en boulangerie par exemple qui, malgré le soutien de leurs maîtres d’apprentissage et du public, ont toutes les peines du monde à obtenir leur régularisation après avoir décroché leur diplôme.
De leur côté, le Réseau de Soutien aux Migrants (RSM89) et la CIMADE de l’Yonne, ont aidé plusieurs migrants à déposer une demande de régularisation par le travail.
Cela prend un temps fou... et débouche très rarement.
Alors que les employeurs attendent avec impatience de les accueillir et soutiennent leurs candidatures.
Alors que, à l’Assemblée Nationale, un rapport du 10/09/2021 recommande la possibilité de travail dès le dépôt de la demande d’asile et de recenser les compétences des étrangers primo-arrivants.

RSM89 vous convie à une Conférence de presse
mardi 15 février 2022 à 11h
devant le Pôle emploi d’Auxerre

C’est sur ces questions que nous demandons audience auprès du Préfet de l’Yonne dans les prochains jours.
Cette démarche est soutenue par le Collectif sénonais de soutien aux migrants, le Réseau de l’Avallonais, la Ligue des Droits de l’Homme
Les militants présents ce mardi, vous donneront accès à leur documentation et répondront à toutes vos questions.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Accueil des migrants

[Besançon] Expulsion d’un squat de mineurs étrangers

Depuis plus d’un an ce logement de fonction réquisitionné par l’association Solmiré permet un abri à des jeunes isolés étrangers dont le Département conteste la minorité. Appel à manifester contre l’inaction des pouvoirs publics, les procédures kafkaiennes d’évaluations de la minorité et la maltraitance administrative qui en résulte.