[En images] Retraite aux flambeaux contre la réforme des retraites

Jeudi soir, les opposants à la réforme des retraites sont venus en nombre à cette seconde manifestation nocturne, appelée cette fois-ci par l’intersyndicale. Flambeaux, lampions et feux d’artifice ont illuminé les rues du centre-ville.

Plusieurs centaines de personnes étaient réunies place Darcy. Le cortège a silloné le centre ville, direction place du Théâtre, puis rue Chabot-Charny, rue de Tivoli, place Émile Zola, rue Monge et place Saint-Bénigne, pour finir là où il avait commencé, place Darcy.

JPEG - 694.7 ko
JPEG - 923.1 ko
JPEG - 850.4 ko
JPEG - 716.5 ko
JPEG - 554.2 ko
JPEG - 616.7 ko
JPEG - 619.7 ko

Rue Monge, le cortège s’arrête devant le 221B Baker Street, salle d’escape game ciblée depuis peu par des accusations de non-respect du droit du travail. Une partie des manifestants vont à la rencontre du personnel et de la direction de l’établissement. Les esprits s’échauffent mais la manifestation repart rapidement vers sa destination.

JPEG - 632.5 ko
JPEG - 635.3 ko
JPEG - 472.3 ko
JPEG - 692.7 ko
JPEG - 515.4 ko
JPEG - 782.9 ko

Quelques graffitis laissés sur les murs tout au long du parcours...

JPEG - 405.1 ko
JPEG - 788.1 ko
JPEG - 726.7 ko
JPEG - 704.7 ko
JPEG - 848.9 ko
JPEG - 831.8 ko
JPEG - 810.8 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Contre la réforme des retraites

Réforme des retraites : retour sur une lutte loin d’être terminée

Réalisé à Dijon durant l’hiver dernier, ce documentaire sonore revient sur la convergence qui s’est produite entre les différents acteurs et actrices du mouvement des retraites. L’idée est de comprendre les raisons de cette mobilisation. Qu’est-ce qui a poussé les cheminot.es, les pompier.es, les avocat.es, les infirmier.es, le personnel de l’éducation, les étudiant.es les gilets jaunes et les féministes dans la rue ? Pourquoi et comment toutes ces personnes ont lutté ensemble ?

Le Gang de la Clémentine, récit du mouvement social à Chalon-sur-saone

Le Gang de la Clémentine défraya la chronique pour la première fois au cours de l’hiver 2019-2020, dans la petite ville de Chalon-sur-Saône. Son origine se confond avec celle du mouvement social contre la retraite à points.
Ce récit est une reconstitution des faits qui se déroulèrent au cours de cet hiver.