[Italie] Les No Tav attaquent un chantier près de Susa



Comme chaque été depuis plus de 10 ans, le chantier du TGV Lyon-Turin a été attaqué par les habitants de la vallée qui va être dévastée par son passage.

Le 30 juillet dernier, une marche No Tav partait de Venaus en direction du chantier de construction du nouveau port automobile de Susa. Arrivée au chantier à San Didero, la foule s’en est pris aux grilles de protection d’une zone surveillée par la police 24h sur 24 alors qu’aucun chantier n’a encore commencé. Un groupe tente d’abattre les grilles et de couper le barbelé pendant qu’un deuxième groupe bloque l’autoroute. La police est intervenue avec lacrymos et canons à eau et des affrontements ont commencé.

Alors que 28 personnes viennent d’être mises en examen pour des actes contre les chantiers du Tav, les politiciens appellent à une répression sévère du mouvement et parlent de terrorisme envers une infrastructure stratégique du pays. Alberto Perino, figure historique des No Tav affirme : « il n’y a eu aucune violence, ce n’est qu’un banal assaut de chantier ». L’arme incriminée, qui fait tant trembler les braves pandores étant tout simplement le bon vieux patator.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Luttes territoriales

Projet ECLAT : mobilisation le 29 septembre

M. Accary doit rendre des comptes ! Les caisses publiques ne sauraient être utilisées pour financer des projets qui contribuent à la destruction de terres agricoles, au réchauffement climatique, à la pollution, à la surconsommation et à l’épuisement des ressources.

[Rouen] Manifestation nationale pour les Jardins Joyeux

Le 17 septembre, pour la journée de discussion sur l’écologie à Rouen, nous organisons une manifestation nationale contre l’artificialisation des terres et pour la défense des Jardins Joyeux. Nous invitons collectifs et associations écologiques engagés contre les projets inutiles à rejoindre notre appel.

Articles de la même thématique : Grèves, blocage, sabotage

Résistance face à la numérisation de nos territoires

Ce texte écrit par le collectif Écran total est un appel à créer partout où c’est possible des comités de soutien aux inculpés du Limousin et autres inculpés accusés d’atteintes aux infrastructures du numérique.