Les avocats du Barreau de Dijon jettent leur robe pour leur deuxième semaine de grève

13 janvier à Dijon : action massive des avocats au TA puis au TGI. Ils entament une deuxième semaine de grève des audiences contre le projet de réforme des retraites de Macron.

La fin des régimes spéciaux de retraite a pour conséquence de faire doubler les cotisations des avocats, ce qui engendrera la fermeture de tous les petits cabinets. Les avocats se mobilisent avec quinze autres professions libérales réunies au sein du collectif SOS retraites, en grève générale jusqu’au retrait du projet de loi.

JPEG - 85.2 ko

Vendredi dernier les avocats en grève ont demandé de renvoyer les affaires prévues, ce qui a été refusé par le président du tribunal. Le bareau de Dijon revient en force ce lundi matin en votant la poursuite de la grève totale jusqu’au 19 janvier. Cette fois une cinquantaine d’avocats réussisent à faire renvoyer les audiences prévues pour la journée au tribunal administratif en applaudissant à tout rompre pendant 7 minutes. La justice est à l’arrêt dans les autre tribunaux, les affaires étant systématiquement renvoyées par les avocats.

JPEG - 77.3 ko

À 11h, une centaine d’avocats continuent leur mobilisation au Tribunal de Grande Instance en s’allongeant puis en jetant leurs robes par terre.

JPEG - 98 ko
JPEG - 87 ko

Photos de Région Grand Centre SNPES PJJ FSU



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Contre la réforme des retraites

Réforme des retraites : retour sur une lutte loin d’être terminée

Réalisé à Dijon durant l’hiver dernier, ce documentaire sonore revient sur la convergence qui s’est produite entre les différents acteurs et actrices du mouvement des retraites. L’idée est de comprendre les raisons de cette mobilisation. Qu’est-ce qui a poussé les cheminot.es, les pompier.es, les avocat.es, les infirmier.es, le personnel de l’éducation, les étudiant.es les gilets jaunes et les féministes dans la rue ? Pourquoi et comment toutes ces personnes ont lutté ensemble ?

Le Gang de la Clémentine, récit du mouvement social à Chalon-sur-saone

Le Gang de la Clémentine défraya la chronique pour la première fois au cours de l’hiver 2019-2020, dans la petite ville de Chalon-sur-Saône. Son origine se confond avec celle du mouvement social contre la retraite à points.
Ce récit est une reconstitution des faits qui se déroulèrent au cours de cet hiver.

Articles de la même thématique : Grèves, blocage, sabotage