[Débat] Passe sanitaire et exclusion : quel accès aux droits et à la santé ?



Reprise des rendes-vous Voisins-Voisines / Université Populaire de la Maison Phare.
Des instants d’échanges, de débats, de rencontres et de questionnements sur des sujets qui traversent notre société. Jeudi 16 septembre à 18h30 : « Pass’ sanitaire et exclusion : quel accès aux droits et à la santé ? ».

Jeudi 16 septembre à 18h30 : « Pass’ sanitaire et exclusion : quel accès aux droits et à la santé ? ».

Co-organisé par la Maison-Phare avec la LDH Dijon et le Pôle d’Économie Solidaire 21, avec le témoignage d’un intervenant de l’ADEFO

Des instants d’échanges, de débats, de rencontres et de questionnements sur des sujets qui traversent notre société. L’Université populaire est un temps de travail collectif inspiré des pédagogies critiques permettant de questionner le monde et de se forger une opinion étayée, argumentée et en pleine conscience. Considéré comme un espace-temps favorisant la confrontation constructive, ce projet consiste à réunir les conditions nécessaires à l’exercice de l’échange démocratique et populaire. Loin de la formule « conférence », ces rencontres sont organisées autour de témoignages, d’images, de reportages, de chroniques, de textes permettant la prise de parole pour toutes et tous.

Garde d’enfants proposée sur place / Grignotage prévu / Accès libre et gratuit.

JPEG - 896 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Droits sociaux

Articles de la même thématique : Éducation populaire

Un enfant qui ne va pas à l’école, c’est … extraordinaire !

En France, il y a quelques milliers d’enfants et de parents qui n’ont toujours pas trouvé de bonne raison de se/les soumettre à l’instruction linéaire et formelle de l’éducation nationale. Ils et elles exercent leur droit à la liberté d’instruction inscrite dans toutes les déclarations relatives aux droits humains et dans notre Constitution française.