Projection de L’amour et la Révolution, et rencontre avec Yannis Youlountas

Yannis Youlountas, réalisateur grec militant, sera présent le jeudi 25 octobre aux Tanneries pour nous parler de son dernier film, l’Amour et la Révolution.

« Les médias européens prétendent que la cure d’austérité en Grèce a réussi et que le calme est revenu. Ce film prouve le contraire. Un voyage en musique, du nord au sud de la Grèce, parmi celles et ceux qui rêvent d’amour et de révolution. »

Ce film, sorti en juillet 2018 et traduit en de nombreuses langues, est le dernier documentaire en date de Yannis Youlountas. Il dresse un portrait militant de la Grèce. Construit sur des témoignages de tous horizons, il interroge la réalité sociale et politique de la Grèce aujourd’hui, loin du prisme médiatique dont nous avons l’habitude. Il met également en lien le sentiment militant, l’esprit de révolte et la ferveur amoureuse, démontrant ainsi la volonté et l’espoir qu’entretiennent les Grecs de sortir un jour d’un monde où l’oppression fait loi.

Projection :
Jeudi 25 octobre 2018 aux Tanneries II (37 rue des ateliers, 21000 Dijon).

19h30 : accueil, infokiosque, table de presse.
20h : lancement du film.
21h30 : rencontre avec le réalisateur .

PRIX LIBRE entièrement reversé aux collectifs grecs en lutte.

Vous trouverez davantage d’informations (notamment pour la traduction si cela vous intéresse) sur le site lamouretlarevolution.net

JPEG - 113.6 ko

Ce film est à partager librement, où et quand vous le voulez, à qui vous voulez, sans besoin de demander.



Articles de la même thématique : Cinéma

Récit de la soirée-ciné au squat Becquerel

C’ est au squat de Becquerel (11 rue Becquerel) que vendredi dernier avait lieu une soirée cinéma et repas. Dans ce lieu de vie occupé depuis le mois d’octobre, une soixantaine d’exilés cohabitent et proposaient ce soir là un moment de rencontres, de voyages dans leur pays d’origine , et un délicieux repas.

Articles de la même thématique : Exarcheia

Exarcheia sous occupation policière !

Lieu unique en Europe pour sa forte concentration de squats et d’autres espaces autogérés, mais aussi pour sa résistance contre la répression et sa solidarité avec les précaires et migrants, le quartier athénien d’Exarcheia est complètement encerclé par d’énormes forces de police depuis ce lundi matin. Quatre squats ont déjà été expulsés.

[Grèce] Contre la répression de la résistance de Rouvikonas

Identifiés à la suite de l’attaque du Parlement (à la peinture) le 21 mai dernier en soutien à Dimitris Koufontinas, un camarade incarcéré à perpétuité en grève de la faim, les deux activistes doivent rassembler à eux deux 60 000 euros avant le 14 juin, sans quoi ils passeront 10 ans derrière les barreaux.