Rentrée sociale : Riposter ensemble face à Macron

Licenciements, retraites, santé, répression, climat...
Comment s’opposer ensemble aux contre-réformes du gouvernement ? Comment faire converger nos luttes ? Comment renverser le rapport de force sur le terrain ?
En présence de Philippe Poutou, ouvrier en lutte et porte-parole du NPA.

Rentrée Sociale !
Licenciements, retraites, santé, répression, climat...
Comment s’opposer ensemble aux contre-réformes du gouvernement ? Comment
faire converger nos luttes ? Comment renverser le rapport de force sur le
terrain ?

Le 26 Septembre 2019 à 20h, Salle Aubrac, Place centrale Fontaine d’Ouche, Dijon
Le NPA vous invite à une réunion-publique pour mettre en commun nos forces et revendications.

Plusieurs sujets sont sur la table de nos luttes unitaires :

  • Les mobilisations contre les fermetures d’usines et les licenciements ;
  • Les revendications pour plus de justice sociale des GJ ;
  • La dénonciation des répressions politiques et policières, et des violences faites aux migrant.e.s ;
  • Les grèves pour de meilleures conditions de travail et de soin dans l’hôpital publique et dans les EPHAD ;
  • Le mouvement pour une école plus juste, un bac national et reconnu et une égalité d’accès à l’enseignement supérieur ;
  • La lutte pour sortir du nucléaire civil et militaire, de Bure à Valduc.

Comment s’opposer ensemble aux contre-réformes du gouvernement ? Comment faire converger nos luttes ? Comment renverser le rapport de force sur le terrain ?
Même Macron, même combat ! Nos vies valent plus que leurs profits !

En présence de

Philippe Poutou Ouvrier en lutte et porte-parole du NPA

JPEG - 602.9 ko

NPA Côte d’or : npa.cotedor@protonmail.com



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

Débrayage chez Procter & Gamble où 27 emplois sont menacés

Ce vendredi matin, une cinquantaine de travailleurs et de travailleuses de l’entreprise Procter & Gamble ont débrayé entre 9h30 et 10h30 pour défendre leur emploi. Dans un communiqué, l’intersyndicale CFDT, FO, SUD annoncait en effet que la direction de l’entreprise s’apprêtait à supprimer 27 postes sur les 80 que compte le site de Dijon.

Rassemblement contre la politique antisociale du gouvernment

Jeudi après-midi 400 personnes se sont rassemblées sur la place de la République contre le plan de relance du gouvernement.

Tribu Festival : deux soirées autour des luttes syndicales

Pour sa 21e édition, qui aura lieu du lundi 28 septembre au dimanche 4 octobre prochain à Dijon et agglomération, le Tribu Festival organise deux soirées autour des luttes syndicales. Programme et présentation.

Articles de la même thématique : Droits sociaux

Réforme des retraites : retour sur une lutte loin d’être terminée

Réalisé à Dijon durant l’hiver dernier, ce documentaire sonore revient sur la convergence qui s’est produite entre les différents acteurs et actrices du mouvement des retraites. L’idée est de comprendre les raisons de cette mobilisation. Qu’est-ce qui a poussé les cheminot.es, les pompier.es, les avocat.es, les infirmier.es, le personnel de l’éducation, les étudiant.es les gilets jaunes et les féministes dans la rue ? Pourquoi et comment toutes ces personnes ont lutté ensemble ?

[En images] La manifestation pour les soignant·es du 16 juin

Plus de 2000 personnes dans les rues de Dijon ce mercredi 17 juin pour exiger des moyens, plutôt que des médailles !

La Gazette des confiné·es #15 - Occupations et Zad, économie vs écologie et locataires étranglés

Sous Macron, l’économie est reine et les promesses écologiques du vent. Ou du greenwashing pour les multinationales. Bien réelle, la répression s’abat sur les classes populaires et les luttes. Violences policières, Zad détruites, squats menacés... Dans les immeubles de New-York, Bologne et peut-être bientôt de Rennes ou Paris, les menaces d’expulsions locatives poussent à la solidarité. Se transformera-t-elle en mouvement politique ?