[Saint-Étienne] Ouverture de la Maison Des Peuples

Ce lieu est réquisitionné par un collectif populaire, autogéré et indépendant.
Ce local, qui appartient au cabinet Humbert, est vide depuis deux ans. Il n’est ni à vendre, ni à louer, aucun projet n’y est prévu. L’ancien Moove est en bon état, et en plein centre de Saint-Étienne (place des Ursules).

Bonjour tout le monde. Merci d’être venu.e.s ce soir à l’ouverture de la MDP Le Bourgeon ! Nous invitons ceux et celles qui le veulent à se rapprocher devant le rideau de fer. Nous avons réquisitionné ce lieu, nous y sommes depuis samedi. Toute tentative d’expulsion est donc illégale. Pensez à filmer et à noter les numéros de matricule des policiers. On aimerait bien pouvoir vous faire rentrer mais ce n’est pas possible aujourd’hui à cause de leur présence. En attendant qu’une procédure judiciaire soit lancée, nous avons besoin de soutien devant et dans le lieu. Restez attentives aux messages d’alerte qui peuvent arriver dès 6h du matin. Ecrivez nous à l’adresse mail (mdp-lebourgeon chez riseup.net) si vous voulez venir dormir ! Dès que possible, on se retrouve à l’intérieur. Un repas vous est proposé ce soir à l’extérieur.
Appétit !

La ville de Saint-Étienne compte un nombre effarant de lieux d’habitations et de locaux vacants. Depuis quelques années, le centre-ville se vide, les politiques ayant préféré inventer de nouveaux espaces en périphérie plutôt que de prendre soin des commerces et des bâtiments du centre. Les espaces publics sont bétonnés et cadrés, la vie sociale est déplacée vers des espaces où la consommation est obligatoire.
Le modèle capitaliste est à bout de souffle. Une partie de la population, pauvre, précaire et modeste souffre de ce système de consommation à outrance, privilégiant le profit plutôt que les vies, effaçant la valeur des êtres-vivants et des êtres-humains, muselant nos capacités de penser, d’échanger, d’agir.

Cette occupation est « illégale » mais elle n’est pas illégitime.

Nous avons chacun et chacune constaté le besoin urgent d’un espace en lien avec les problématiques sociales, politiques, écologiques et culturelles qui touchent Saint-Étienne, mais aussi les autres villes et autres pays. L’appel à agir « contre la réintoxication du monde » du 17 juin 2020 nous a interpellé.
Un espace de rencontres, de débats, d’apprentissages, affranchi des systèmes de valeurs marchandes nous semble plus que légitime : il est indispensable.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Squat

Get in the Zone : Depuis la zone autonome de Capitol Hill à Seattle

Ce qui suit est une interview d’un résident de Seattle qui était dans la rue lors du récent soulèvement et qui a vu la police, la National Guard et les réactionnaires attaquer des manifestant·e·s dans le quartier de Capitol Hill à Seattle. Après plus d’une semaine d’émeutes intenses et d’affrontements avec les autorités, la police a évacué le commissariat Est, et une zone autonome (CHAZ pour Capitol Hill Autonomous Zone) a vu le jour autour du bâtiment vide.

Confiné·e·s : pour renverser le capitalisme, prenons le temps de nous organiser et de nous fédérer !

Le collectif Laisse Béton, qui avait appelé à une manifest’action le 29 février à Nantes contre les projets destructeurs, inutiles du grand Ouest, appelle au développement de Zones d’Autonomie Définitives pour libérer des espaces de l’emprise capitaliste. Pour résister aux attaques à venir, il sera nécessaire de coordonner aussi bien les zones à défendre que les épiceries solidaires. En nous reliant, nous pourrons renforcer notre autonomie. Alors prenons le temps de l’organisation, de la construction d’outils pour renforcer nos alternatives radicales de sortie du capitalisme !

Libérons Anton - Vague de répression à Tweebosbuurt

25 personnes ont été arrêtées, 3 squats ont été expulsés, des personnes frappées par la police, agressées par des individus inconnus. Une personne va probablement être déportée dans un pays ou sa vie est directement menacée. Ceci est un appel a l’aide ! Pour demander la libération de Anton, appel à rassemblement le 12/02 devant l’ambassade hollandaise la plus proche de chez vous.

Articles de la même thématique : Centres sociaux autogérés

RAPACAB FEST : deux jours de rap pour financer un centre social

Pour soutenir la future ouverture de notre centre social autogéré en banlieue de Dijon, on organise notre premier festival de rap à l’espace autogéré des Tanneries II. Alors, lis bien l’évènement, et ramène ta plus belle équipe !

Deux ans après les perquisitions, où en est l’enquête sur l’interdiction d’Indymedia Linksunten ?

En septembre 2017, Indymedia Linksunten était interdit par le ministère de l’Intérieur allemand, perquisitions et montage policier à l’appui. Retour sur l’histoire, le contexte, les dossiers d’enquête ainsi que sur la bataille juridique menée depuis le collectif de soutien et la legal team Freiburg EA.

Campagne de soutien pour l’ouverture d’un centre social autogéré

Le groupe La Mistoufle de la fédération Anarchiste, lance une campagne de soutien pour l’ouverture d’un centre social autogéré sur Dijon et sa banlieue.