Sur « Hold-up » et le complotisme - Quand le vrai est un moment du faux



Vous avez sans doute un cousin ou un ami qui vous a envoyé le lien vers le documentaire « Hold up » en vous indiquant que la vérité était enfin révélée. Problème : vous n’avez pas le temps de regarder le dit documentaire ou de lire sur la question. On vous comprend. Voilà une mise au point rapide et incomplète sur la question. Nous n’avons ni le temps ni le désir de passer davantage de temps sur la question.

Il y a bien quelques énoncés qui pris séparément disent des choses justes sur la situation actuelle, la gestion absurde du gouvernement, les effets de pouvoir autoritaires qui en découlent, etc. Mais l’ensemble est confus, grossier et délirant.

Le propos général du film est plus que problématique. Il est purement complotiste et intégralement ennemi. Voici le récit qu’il nous propose :
La dématérialisation de l’argent et le boom des objets connectés rendent nécessaire la 5G. Par ailleurs, des gouvernements (la France ?) ont créé artificiellement le virus POUR ensuite développer un vaccin à l’intérieur duquel se trouveront des nanoparticules. C’est alors la 5G qui permettra de les activer et de prendre le contrôle de la population. Ça pourrait être le big reset.
Extrait : « L‘épidémie avait été documentée par avance, les firmes les plus puissantes ont travaillé en amont dans l’attente de ce moment, les labos sont à la manœuvre, le virus a été fabriqué par l’institut Pasteur et envoyé dans le laboratoire de Wuhan en Chine, il est breveté depuis longtemps, Bill Gates, la Fondation Rockfeller, les membres de Davos ont un plan machiavélique qui se nomme « Le grand reset » et c’est une dictature mondiale technologique basée sur le sans contact, l’Internet des objets et donc la 5G. »

Tout ou presque dans le documentaire, le montage, le découpage des énoncés, leur brièveté, la musique, les intervenants, les références et les sites convoqués dans les dernières 40 mn appartiennent à une rhétorique gerbante très clairement codifiée complotiste flirtant avec l’extrême droite. Elle consiste à mélanger et surinterpréter des éléments (témoignage, données, faits) vrais, faux, ou délirants pour en faire une histoire homogène ultra-signifiante de domination mondiale par des gouvernements ou des agents superpuissants.

Et le résultat est dramatique pour plusieurs raisons. D’abord toutes les critiques qui sont et seraient à produire, en pratique et en théorie, sur la tendance politique autoritaire qui s’exprime dans la gestion du COVID sont et seront écrasés et invalidés par cette bêtise. Il va être beaucoup plus difficile de dire quelque chose de malin sur la situation qui en vérité ne correspond pas à celle qui est décrite dans le documentaire.

Si le pouvoir est notre ennemi, il ne prend pas la forme qui est décrite dans hold-up. Il y a bien quelques puissants qui rêvent d’un gouvernement mondial sans que ça corresponde d’ailleurs au fantasme des complotistes. Mais surtout il n’existe pas un centre omniscient et tout puissant de la domination qui tire les ficelles dans une situation de totale maitrise pour mieux nous asservir via une dictature mondiale.
Le pouvoir n’a pas de centre et fondamentalement personne n’est aux commandes. Le pouvoir se cache autant dans notre dépendance au travail et à la marchandise, que dans la manière dont l’espace est aménagé ou dans les normes que nous avons intégrées. Il existe des millions d’agents et de dispositifs éclatés qui en sont les vecteurs efficaces. Il n’est jamais bon de se tromper trop fortement sur ce qu’est l’ennemi.

La réussite de Hold-up signe en fait notre défaite : notre incapacité à produire et diffuser une lecture fine de la séquence actuelle, autant qu’à exprimer et nourrir un désir révolutionnaire.Le documentaire réussit lui à capter ce désir de révolte mais pour l’écraser aussitôt sur le délire et l’impuissance. Nous voilà pris entre l’enclume du gouvernement et le marteau du complotisme.

***
Quelques liens pour approfondir :

https://www.lamuledupape.com/2020/11/14/hold-up-laxe-du-mal-et-la-bouffee-delirante/

https://information.tv5monde.com/info/hold-retour-sur-un-chaos-decryptage-du-documentaire-polemique-sur-le-covid-19-383325



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Complotisme

Autodéfense intellectuelle : contre le mépris de Pierre Statius

Dans le journal du Crédit Mutuel (L’Est Républicain) du 1er août, un enseignant chercheur en philosophie politique à l’Université de Franche-Comté, nommé Pierre Statius, a eu l’occasion de cracher sa haine envers nos classes populaires. Pendant une demi-page, ce pseudo-philosophe développe une idéologie bourgeoise et macroniste composée de mensonges grossiers, de sophismes et d’interprétations malhonnêtes. De plus il se permet de traiter les manifestants anti-pass comme des enfants gâtés et idiots.

Pass sanitaire #3 : toujours plus de monde dans la rue !

Plus de monde et plus de soleil, la manifestation du 31 juillet a réussi à accéder au centre-ville malgré les interdictions. Si les présences sont encore complexes dans le cortège, les mots d’ordre continuent de se clarifier.

Articles de la même thématique : Confusionnisme

[Montbéliard] Manif anti pass #4, entre réussite, autoritarisme et confusions

Environ 1500 personnes se sont rassemblées à la Roselière et ont effectué un très grand tour dans le centre-ville de Montbéliard en passant par le rond-point d’Helvétie, à proximité de l’usine Stellantis. Malgré une pluie constante qui en a refroidit plus d’un-e, les organisateur-rices de la manif peuvent se féliciter d’avoir rassemblé un public large et très hétéroclite, donnant au final un défilé festif, bruyant et déterminé.

Le confusionnisme, un danger pour les luttes

Qu’est-ce que le confusionnisme politique ? Le confusionnisme politique est le fait que des courants conservateurs et réactionnaires, appartenant à la sphère de l’extrême droite, s’approprient et utilisent des thématiques habituellement portées par des courants situés à l’opposé de l’échiquier politique.