Université d’Eté de la Libération Animale

L’Université d’Été de la Libération Animale est un événement autogéré d’échanges et de rencontres autour de la libération animale et de l’antispécisme. Elle aura lieu aux Tanneries du 10 au 18 juillet.

🔴 Qu’est-ce que L’UELA
L’Université d’Été de la Libération Animale est un événement autogéré d’échanges et de rencontres autour de la libération animale et de l’antispécisme. Les repas sont entièrement véganes 🥦 et l’hébergement est assuré sur place, à prix libre, en dortoir ou en tentes. Des conférences et ateliers sont programmés sur toute la durée de l’événement, mais également des projections de films, des moments festifs, des concerts, des projets artistiques ou culturels… 🐰🎸🎬

💭 L’UELA a vocation à être un lieu de réflexions, de création collective, et de détente ! Les sujets des interventions sont très variés : réflexions sur la condition et le statut des animaux non-humains dans notre société, sur les stratégies d’actions militantes, sur les rapports entre les différentes formes d’oppressions animales et humaines…

🌈 L’UELA est un espace qui se veut égalitaire, accueillant et bienveillant pour toutes les personnes venant y participer : les propos et comportements discriminants (racistes, sexistes, homophobes, transphobes, psychophobes...), violents ou injurieux ne sont pas admis, afin d’assurer le meilleur séjour possible pour tou·te·s. Nous souhaitons un mouvement de société global vers plus de justice pour tous les animaux, humains et non-humains ! Le lieu est ouvert aux familles avec enfants et nous essayons d’accueillir les animaux chaque année où le lieu nous le permets. 🐶


🔴 Est-ce payant❓

L’UELA est un événement à prix libre.
Le prix libre une manière de vivre les échanges de façon plus solidaire et responsable. Le prix libre et conscient permet d’ajuster notre rapport à l’argent et à nos besoins financiers, et il permet également de mesurer son importance dans le financement d’événements, pour les organisateur·ices autant que pour les participant·es. Le prix libre s’oppose au prix fixe, inégalitaire, qui impose le même prix à tou·te·s et ne prend pas en compte le niveau de revenus. 🌻
Le prix libre repose sur deux principes :
🔹L’égalité : parce qu’il permet à chacun·e de payer selon ses moyens
🔹La solidarité : parce que certain·e·s contribuent plus et d’autres moins, il permet d’atteindre un certain équilibre entre les contributions.
Le prix libre ne veut pas dire que les produits sont gratuits : d’une part, il donne la possibilité à chacun·e d’acquérir un même produit selon ses moyens et ses motivations, et d’autre part, il donne la possibilité à notre collectif de se pérenniser et de mettre en place d’autres projets. 🐝🍀


🔴 Où dormir❓
Il est largement possible de dormir sur place. 😴 Le lieu propose une soixantaine de couchages en intérieur, le reste du couchage se fera en extérieur, sous tente ou camion (à apporter par vos soins). ⛺️
Lors de l’inscription, merci de préciser si vous souhaitez un couchage en intérieur ou si vous préférez un couchage en extérieur (et de préciser si vous avez une tente ou non).


🔴 Comment s’y rendre❓
Les Tanneries sont à Dijon, 35-37, rue des ateliers.
🚘 En voiture, 12 minutes depuis la gare (si vous avez des difficultés à vous déplacer, quelqu’un.e pourra venir vous chercher).
🚌 En transport en commun : Tram 2 (direction Chenôve si l’on vient du centre-ville), arrêt Carraz.


🔴 Les animaux sont-ils les bienvenus❓
À l’extérieur, oui. 🙂 Iels doivent toujours rester sous la surveillance de leur.e humain.e. 🐶🐱🐷


🔴 Si vous souhaitez soutenir financièrement l’UELA ⤵️
En 2019, l’UELA a accueilli entre 80 et 120 personnes par jour.
Les frais de l’organisation impliquent la location d’un lieu quand cela est nécessaire (la location de 2019 a coûté environ 5000 euros pour 5 jours) ou le soutien à un lieu autogéré qui nous accueille (ce que nous essayons de favoriser, comme cette année), l’alimentation des participant·es (environ 1500 euros pour les courses, malgré toutes les récups organisées par les participant·es !) et quelques frais annexes (tels que l’assurance, ou quelques frais de maintien du site internet).
L’UELA rencontre des difficultés financières. En 2019, son déficit était d’environ 2000 euros, et l’année précédente d’environ 1500. L’organisation n’est pas en déficit parce que les frais ont été couverts par plusieurs gros dons fait par des particuliers, mais cette solution ponctuelle, si elle nous a bien aidé, n’est pas tenable sur le long terme : nous avons besoin que les rentrées d’argent soient équivalentes aux dépenses.
Pourquoi un crowdfunding ?
Nous lançons un financement participatif pour nous permettre d’organiser la prochaine édition de l’UELA dans de meilleures conditions, tout en conservant le principe du prix libre. Le prix libre est un principe essentiel de l’UELA : le prix dont il faut s’acquitter pour participer à un évènement conditionne le fait que certaines personnes peuvent se permettre de venir ou non, et nous souhaitons que l’UELA soit la plus ouverte possible, en particulier aux personnes marginalisées ou discriminées, souvent précaires, et d’une manière générale, à toutes les personnes qui ont peu de moyens. Ces principes ne peuvent fonctionner qu’avec une forte solidarité, elle implique que chaque participant ai une réflexion sur ses moyens et ses privilèges financiers, et choisisse en conscience son prix libre. 🐷
Dû à un budget serré, nous n’avons pas pu financer tout ce que nous souhaitions les autres années. Ce crowdfunding sert en premier lieu à maintenir les comptes à l’équilibre, mais si le budget était un peu plus large, voilà ce que nous aimerions développer :
Si le budget le permettait, nous aimerions :

  • Défrayer tou·tes les intervenant·es (actuellement nous ne pouvons défrayer que les personnes précaires) 🚀
  • Nous équiper d’un appareil pour organiser des traductions orales du français vers l’anglais, permettant ainsi une ouverture sur l’international et un enrichissement interculturel pour tou.tes 🎤
  • Nous équiper d’un vidéoprojecteur portable pour simplifier l’organisation des diffusions de film.🎞️🎥
    Nous pensons qu’un financement régulier serait idéal pour assurer plus de visibilité à l’UELA et lui garantir un financement pérenne. Si vous le pouvez, un don mensuel (que vous pouvez interrompre à tout moment) nous apporterait une aide très précieuse ! En donnant ne serait-ce qu’un euro par mois à l’UELA, vous nous aiderez à organiser cet événement d’année en année avec une certaine pérennité.
    Si vous le souhaitez, vous pouvez néanmoins faire un don ponctuel, tout don est bienvenu et sera utile ! 🌺
    Lien vers le financement participatif : http://bit.ly/financementuela
    (Des modifications sont possibles en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. Nous vous tiendrons au courant !)

Lien pour les inscriptions : https://www.helloasso.com/associations/universites-de-la-liberation-animale/evenements/l-universite-d-ete-de-la-liberation-animale-2021?fbclid=IwAR2IG9j66zg7btvKH8WU7jkBkF5mGwCrGvlFJwFhrYZ1r1mXmr5Kn7k5Qvo

Programme de l’Université d’Été de la Libération Animale 2021

Samedi 10 juillet

À partir de 9h00
Accueil des participant.e.s

14h – 16h
Morgan Zoberman : Pour ou contre les animaux ? Synthèse des arguments sur l’interventionnisme

16h – 18h
Atelier Graph : Création d’un fresque collective !

Soirée
Présentation du fonctionnement de l’UELA et du prix libre

Dimanche 11 juillet

10h - 12h
Nolwenn Veillard : « Je n’aime pas les animaux ». Entre rationalisation de la pensée et éviction des émotions dans les organisations antispécistes : une analyse des stratégies de maintien de la domination masculine par le recours à des registres discursifs virilisants

14h – 16h
O’Malley : Vers un cinéma antispéciste

16h – 18h
Écriture collective d’une charte contre les violences sexistes et sexuelles

Lundi 12 juillet

10h – 12h
Aàrou Narchie : Si nous ne somme pas spéciste, que sommes nous ?

14h – 16h
Anaïs Choulet : Une femme aveugle et une chienne guide : entre relation et domination

16h - 18h
Atelier de création d’affiches antispécistes/Visite des Tanneries par les habitants du lieu

Mardi 13 Juillet

10h – 12h
Victor : L’antispécisme et sa convergence avec l’art contemporain

14h – 16h
Discussion collective autour de la musique comme outil d’engagement politique

16h - 18h
Écriture collective d’une charte contre les violences sexistes et sexuelles (suite !)

Soirée
ACS en Concert à 20h30 !

Mercredi 14 juillet

10h – 12h
Temps Libre/grasse matinée

14h - 16h
Charlotte mangeused’herbe : L’antispécisme décolonial

16h - 18h
Table ronde autour de l’altruisme efficace et de la brochure « Pour un antispécisme débarrassé de Peter Singer »

Soirée
Atelier de création de Fanzine

Jeudi 15 juillet

10h – 12h
Charlotte mangeused’herbe : La colonisation, fondement d’un système dévoreur du monde

14h - 16h
Ovidia de Voix Déterres : Spécisme et validisme, l’angle vivant de l’éco-féminisme

16h - 18h
Visite des Lentillières, terre maraîchère squattée depuis 12 ans !

Soirée
Documentaire : la sagesse de la pieuvre

Vendredi 16 juillet

10h – 12h
Le Malouestan : l’intérêt militant d’un sanctuaire

14h - 16h
Fanny Knoche et Yannick Noël du refuge Liberty : Questions pratiques et réflexion autour de la création et de l’entretien d’un refuge

16h – 18h
Nathalie Dehan : Le travail d’une élue à la mission animale à la métropole de Lyon

Samedi 17 juillet

10h – 12h
Arpentage (lecture collective) : L’invention du colonialisme vert (les chapitres sur les animaux)

14h – 16h
Nilo Capmas : Les animaux et la nature contre les humain.es : la rhétorique éco-fasciste

16h – 18h
Écriture collective d’une charte contre les violences sexistes et sexuelles (suite !)

Soirée
Scène ouverte !

Dimanche 18 juillet

10h - 12h
Camille Tetoofa : Cultures Animales

14h – 18h
Ménage collectif et départs des participant.e.s

JPEG - 52.6 ko
JPEG - 320 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Antispécisme

Menu unique sans viande : attention a l’indigestion !

Communiqué de presse de Sud Collectivités Territoriales de la Ville de Lyon suite à la polémique actuelle sur les menus sans viande dans les écoles lyonnaises. Cette fausse polémique ne doit pas nous faire oublier que le vrai problème aujourd’hui est la condition de travail des agents des écoles.

Et finalement, un loup

Vendredi 29 janvier, des agriculteurs paralysaient Dijon. Animés par différentes revendications, ils ont été reçus par le préfet. Dans la foulée, un arrêté préfectoral autorisait le « tir de défense simple » au bénéfice d’un éleveur de Francheville, et au détriment du loup « suspecté » d’avoir attaqué son troupeau de brebis à plusieurs reprises.