[zad] Se mobiliser face à une seconde phase d’expulsion de la ZAD

Le gouvernement annonce une seconde vague d’expulsion sur la zad de Notre-Dame-des-Landes. L’opération pourrait être lancée dès le 15 mai.

Nous n’avons aucune idée de son ampleur et de sa durée. Ce qui est certain, c’est que nous ne pouvons avoir aucune confiance dans les annonces officielles et que nous nous mobiliserons face à tout nouveau tri et expulsion des habitats de la zad. Malgré ceux qui, du côté du gouvernement ou parfois même malheureusement du mouvement, tentent d’ancrer des divisions, catégories et de faire monter la tension, nous maintiendrons une position de défense commune la plus large possible des lieux de vie, réalités et activités qui s’entremêlent sur la zad. C’est cette ligne que nous avons souhaité tenir autant dans le cadre des négociations qu’avec les diverses formes de résistance et mobilisations sur le terrain depuis plusieurs semaines. Nous convions en ce sens à être prêt.e.s à réagir de nouveau sur la zad et partout ailleurs dès le 15 mai.

Concrètement, nous appelons à :

/// À se joindre au pique-nique-rassemblement du lundi 14 mai à 13h place du pont Morand à l’occasion du comité de pilotage.

/// À un rassemblement devant la préfecture à Nantes à 18h suite à une journée d’expulsion

/// À des rassemblements et occupations sur les places des villes et devant les mairies et préfectures. Les comités de soutien peuvent signaler leurs rendez-vous et actions au site zad.nadir afin qu’ils soient relayés.

/// A une manifestation le samedi après une semaine d’expulsion à Nantes

/// À une convergence sur la zad le dimanche après une semaine d’expulsion
Divers espaces d’accueil seront mis en place, sur la zad, voir infos sur zad.nadir.org



Articles de la même thématique : Luttes territoriales

Résumé d’un arpentage de « Rage de Camp »

L’arpentage est une méthode de lecture collective issue de la culture ouvrière. À la Zad du Carnet, nous avons arpenté ce 30 octobre le livre « Rage de Camp » qui fait un retour d’expérience sur l’organisation d’un campement autogéré, anticapitaliste et anti-autoritaire. Un livre utile pour celleux qui veulent s’organiser sur une Zad !

[Besançon] Le GEEC s’installe aux Vaîtes (Groupe des Epouvantails En Colère)

Ce mardi 17 novembre, jour de l’appel à une deuxième vague d’action contre la réintoxication du monde, l’association Les Jardins des Vaîtes, a appelé jardinièr·es et ami·es des Jardins des Vaîtes à déposer banderoles et épouvantails aux Vaîtes. Une occasion de réaffirmer notre volonté de préserver ce poumon vert en coeur de ville, avec ses jardins, ses zones humides, ses habitant·es humains et non humains.