Mobilisation zapatiste contre la guerre



Dimanche 13 mars, des dizaines de milliers de zapatistes ont manifesté dans les 5 principales villes du Chiapas ainsi que devant les caracoles pour dénoncer l’agression russe contre l’Ukraine. Il s’agit de la plus grande mobilisation zapatiste depuis 2014.

Le 2 mars, la commission Sexta de l’EZLN publiait un texte à propos de l’invasion de l’armée russe en Ukraine : Il n’y aura pas de paysage après le bataille. Dans ce communiqué elle appelle la Sexta internationale à manifester contre la guerre, en soutien aux Ukrainien.nes et aux Russes qui résistent à Poutine et à soutenir la résistance en Ukraine.

Le 9 mars, la commission Sexta récidive avec Contre toutes les guerres : tous les arts, toutes les résistances, toutes les rébellions ! qui annonce une mobilisation d’ampleur le dimanche 13 mars : « Nous appelons toutes les personnes honnêtes, les groupes, les collectifs, les organisations et les mouvements au Mexique et dans le monde à se joindre aux activités pour exiger l’arrêt des guerres à partir du dimanche 13, à leur rythme et à leur manière et en préservant leur indépendance et leur autonomie. Pour leur part, les communautés zapatistes se manifesteront, le dimanche 13 mars 2022, dans leurs Caracoles, dans les chefs-lieux municipaux de San Cristóbal, Yajalón, Palenque, Ocosingo, Las Margaritas, Altamirano et dans les communautés situées le long de la route, avec plusieurs milliers de Zapatistes. »

Dimanche 13 mars, 7000 zapatistes remplissent les rues de San Cristóbal de las Casas avec des milliers de pancartes et sept immenses banderoles sous les applaudissements, les « Viva el EZLN », « Viva el pueblo de Ucrania », « Viva la vida ! ». Les milliers de zapatistes ont défilé à un pas très rythmé dans les rues du centre ville. Tous les âges étaient représentés, bébés, enfants, femmes et hommes, grands-mères et grands-pères. On a pu entendre et voir énormément de slogans en solidarité avec les peuples qui subissent la guerre, contre les mauvais gouvernements, de nombreux appels à l’organisation des peuples ont été lancé. Dans le même temps, d’autres zapatistes manifestent dans les principales villes du Chiapas ainsi qu’à Mexico.

Un texte a été distirbué dans la manifestation dont voici trois extraits :

« Ceux qui gagnent dans cette guerre sont les grands trusts de fabricants d’armes et les grands capitalistes qui voient l’occasion de détruire et reconstruire des territoires, c’est à dire de créer des marchés de marchandises et de consommateurs, de personnes. »
« Quienes ganan en esta guerra son los grandes consorcios armamentistas y los grandes capitales que ven la oportunidad para conquistar, destruir/reconstruir territorios, es decir, crear nuevos mercados de mercancias y de consumidores, de personas. »

« Peuple du Mexique et du monde, nous les femmes zapatistes nous disons que ta douleur est notre douleur, c’est pourquoi nous appelons à ce que nous les femmes nous organisions nos peuples pour se mobiliser, chacune dans sa géographie. »
« Pueblo de México y del mundo, nosotras las mujeres zapatistas decimos que tu dolor es nuestro dolor, asi que hacemos el llamado a que nosotras como mujeres nos organicemos a nuestros pueblos para movilizarse cada quién en su geografia y su calendario para parar las guerras injustas porque las más afectadas somos nosotras por ser mujer y por ser madre. »

« Les grands capitalistes sont des criminels et des sauvages qui n’ont ni sentiment ni pitié pour en finir avec l’humanité et qui détruisent notre terre mère. C’est pour cela qu’il nous faut nous organiser. S’il s’en prenne à l’un·e de nous, il s’en prenne à nous tous·tes. »
« Los grandes capitalistas son unos criminales y salvajes que no sientan ni tocan su corazón para acabar con la humanidad y destruyendo nuestra madre tierra, por eso hay que organizarnos, si nos tocan a uno nos tocan a tod@s. »

Reportage photo :

JPEG - 359.8 ko
JPEG - 510.4 ko
JPEG - 326.1 ko
JPEG - 354.1 ko
JPEG - 374.3 ko
JPEG - 419.8 ko
JPEG - 301.5 ko
JPEG - 255.2 ko
JPEG - 316.8 ko
JPEG - 572.1 ko
JPEG - 248.6 ko
JPEG - 292.9 ko
JPEG - 419.7 ko
JPEG - 430.7 ko
JPEG - 271.1 ko
JPEG - 404.1 ko
JPEG - 292.6 ko
JPEG - 235.7 ko
JPEG - 316.3 ko
JPEG - 500.4 ko
JPEG - 609.1 ko
JPEG - 332.5 ko
JPEG - 163.1 ko
JPEG - 564.2 ko
JPEG - 477.1 ko
JPEG - 444.3 ko
JPEG - 404.4 ko
JPEG - 279.4 ko
JPEG - 316.5 ko
JPEG - 344.2 ko
JPEG - 293.7 ko
JPEG - 501.1 ko
JPEG - 389.4 ko
JPEG - 270.4 ko
JPEG - 375.5 ko
JPEG - 319 ko
JPEG - 564.6 ko
JPEG - 611.8 ko
JPEG - 554.7 ko
JPEG - 484.4 ko

À lire aussi : Chiapas : les Zapatistes descendent dans la rue contre la guerre



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Guerres

D’Ukraine. Opération solidarité.

Ressources pour soutenir les activistes ukrainien·nes et appel à soutenir les actions de militant.es anarchistes en ukraine d’« Operation Solidarity » et des personnes qui cherchent à quitter le pays.

Articles de la même thématique : Zapatisme

[Décembre 2021] Accueillir les luttes d’ailleurs

Des discussions, des apéros, des assemblées pour se rassembler et s’organiser... Un mois de décembre rempli aux tanns ! Avec un édito qui revient sur l’accueil des zapatistes, la venue de camarades indien·nes, la rencontre avec des copines internationalistes rentrées du Rojava et sur la force que nous donne ces rencontres qui lient nos luttes avec celles du monde entier !