Espace Autogéré des Tanneries

L’Espace autogéré des Tanneries est un centre social, culturel et politique situé au 35-37 rue des Ateliers.

Il est né d’un triple projet : celui d’une salle de spectacle dédiée aux (contre-)cultures non-marchandes et subversives ; celui d’un espace d’activité (cuisine, bibliothèque, salle informatique, cinéma, etc), endroit ressource pour les initiatives anticapitalistes et anti-autoritaires ; et un lieu de vie collective auto-organisé par ses habitantes.

Les Tanneries sont toujours en mutation liée à son déménagement. Si le quotidien du lieu apparaît quelque peu bouleversé de ce fait, il n’en reste pas moins chargé d’animations, de musique et de bruits qui résonnent aux quatre coins des murs encore à construire.

Les Tanneries sont le fruit d’années de lutte contre les tentatives d’expulsion et autres menaces que les municipalités successives ont fait peser sur le lieu. Elles ont également initié et pris part à de nombreuses actions et manifestations au sein de la ville, au gré de l’actualité locale et internationale. Au fil des années, les Tanneries ont produit quantité de textes, affiches, flyers et autres documents. Un texte de présentation assez complet se trouve dans la section histoire de son site web

Les Tanneries proposent régulièrement des activités publiques, ouvertes à tou·tes les intéressé·es : des concerts aux lectures, en passant par divers débats politiques, projections de cinéma indépendant, pièces de théâtre, chantiers de construction et autres événements militants.

Retrouvez tous les programme et édito mensuels dans la Chronique « Les Tanneries disent ».



Articles liés

  • [Cycle des 9] Vivre sans police

    Quatrième discussion du cycle des 9. À partir de l’expèrience des mouvements abolitionnistes américains on réfléchira à ce qu’implique de se passer de la police, et à comment tendre vers son abolition.
    Attention la date de cette discussion a été décalée du 26 janvier au 2 février.

  • [Décembre 2021] Accueillir les luttes d’ailleurs

    Des discussions, des apéros, des assemblées pour se rassembler et s’organiser... Un mois de décembre rempli aux tanns ! Avec un édito qui revient sur l’accueil des zapatistes, la venue de camarades indien·nes, la rencontre avec des copines internationalistes rentrées du Rojava et sur la force que nous donne ces rencontres qui lient nos luttes avec celles du monde entier !

  • Projection-discussion : Un seul héros, le peuple, avec Mathieu Rigouste

    Trois ans après la « Bataille d’Alger », le peuple prend sa revanche. Un site, un livre et un film sur les soulèvements de décembre 1690 en Algérie et la mise en échec de la contre-insurrection. Projection et présentation en présence de leur auteur et réalisateur Mathieu Rigouste.

  • [Cycle des 9] Pouvoir et Complot

    Deuxième étape du cycle des 9 discussions animées, on parlera cette fois-ci des complots, du complotisme, et de ce qu’ils disent de notre rapport au pouvoir.

  • Vivre et lutter sous le fascisme - l’exemple de l’Inde

    Nayan Jyoti et Arya Thomas, deux activistes indien·nes sont de passage en France. À partir de leurs expériences des dernières mobilisations paysannes, ouvrières et féministes, iels viendront discuter aux Tanneries le jeudi 18 novembre, à 18h, de la manière dont iels arrivent encore à vivre et lutter sous le régime suprémaciste hindou de Narendra Modi.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 150