Espace Autogéré des Tanneries

L’Espace autogéré des Tanneries est un centre social, culturel et politique situé au 35-37 rue des Ateliers.

Il est né d’un triple projet : celui d’une salle de spectacle dédiée aux (contre-)cultures non-marchandes et subversives ; celui d’un espace d’activité (cuisine, bibliothèque, salle informatique, cinéma, etc), endroit ressource pour les initiatives anticapitalistes et anti-autoritaires ; et un lieu de vie collective auto-organisé par ses habitantes.

Les Tanneries sont toujours en mutation liée à son déménagement. Si le quotidien du lieu apparaît quelque peu bouleversé de ce fait, il n’en reste pas moins chargé d’animations, de musique et de bruits qui résonnent aux quatre coins des murs encore à construire.

Les Tanneries sont le fruit d’années de lutte contre les tentatives d’expulsion et autres menaces que les municipalités successives ont fait peser sur le lieu. Elles ont également initié et pris part à de nombreuses actions et manifestations au sein de la ville, au gré de l’actualité locale et internationale. Au fil des années, les Tanneries ont produit quantité de textes, affiches, flyers et autres documents. Un texte de présentation assez complet se trouve dans la section histoire de son site web

Les Tanneries proposent régulièrement des activités publiques, ouvertes à tou·tes les intéressé·es : des concerts aux lectures, en passant par divers débats politiques, projections de cinéma indépendant, pièces de théâtre, chantiers de construction et autres événements militants.

Retrouvez tous les programme et édito mensuels dans la Chronique « Les Tanneries disent ».



Articles liés

  • Soirée de soutien à Dijoncter

    Vendredi 17 juin, soirée Technommunism aux Tanneries, en soutien à Dijoncter et aux médias libres du réseau Mutu.

  • Entraide alimentaire : pérenniser notre action

    Chaque lundi, le collectif La Bancale propose un moment de cuisine collective avec et pour les personnes en situation de grande précarité ainsi que les livreur·euse·s à vélo. Au menu : lutter contre l’insécurité alimentaire et l’isolement social par la préparation et la distribution de repas au centre-ville de Dijon.

  • [Cycle des 9] Syndicat, parti, autonomie. Comment repenser la question de l’organisation ?

    Le syndicalisme, le parti et l’autonomie ont des histoires parallèles et n’ont eu de cesse de s’allier ou de se combattre en fonction des moments. Qu’en est-t-il aujourd’hui ? Faut-il réinvestir le syndicalisme ? Repenser la forme parti sur de nouvelles bases revendicatives inspirées des pratiques autonomes ? En bref : comment dépasser les limites de chacune de ces formes d’organisation ?

  • Biergar’tann - saison 2 : la reprise

    🔊 On se retrouve ce jeudi de 17h à 22h dans la cour de la salle de concert de l’espace autogéré des Tanneries
    Musique, trucs à grignoter, distro, bar en extérieur.

  • [Cycle des 9] La fin de l’universalisme ?

    Aujourd’hui, avoir la prétention de parler au nom de toutes et de tous n’est plus aussi évident. Pourtant l’universalisme reste dominant dans de nombreux discours politiques, y compris parmi les luttes anti-capitalistes et émancipatrices. Comment expliquer cette persistance ? Pourquoi certain·es défendent ardemment cet horizon ? Quelles perspectives politiques ouvre la remise en cause profonde d’un système de pensée universaliste ?

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 150