Extrême-droite

  • Les « loups gris » attaquent l’association kurde de Lyon et blessent gravement 4 personnes

    Nous sommes profondément indignés d’apprendre qu’une vingtaine de « loups gris » à la solde de l’islamo-fasciste turc Erdogan ont attaqué aujourd’hui, samedi 3 avril, l’association kurde de Lyon membre de notre réseau. Les loups gris vêtus de cagoules, ainsi que de battes de baseball et d’armes blanches, ont attaqué avec la plus grande violence notre association de Lyon et passé à tabac ses membres. 4 kurdes se trouvant dans les locaux de l’association ont été blessés jusqu’au sang par les dangereux nervis d’Erdogan.

  • [Lyon] Attaque fasciste contre une librairie

    Ce samedi une cinquantaine de fascistes masqués et armés ont attaqué la Plume Noire, librairie de l’Union Communiste Libertaire, située rue Diderot à Lyon.

  • En Haute-Saône, Génération Identitaire est déjà soluble dans le RN.

    Mercredi 3 mars, le conseil des ministres officialise la dissolution du mouvement d’extrême-droite Génération Identitaire. Une mesure qui ne devrait pas concerner la section Génération Identitaire Franc-Comtoise puisque celle-ci s’est déjà dissoute dans la section haut-saônoise du Rassemblement National.

  • Génération Identitaire, suite et fin

    Mardi 3 mars, le conseil des ministres a annoncé la dissolution de Génération Identitaire. Retour sur l’histoire de ce groupuscule, sa tentative d’implantation en Bourgogne, et quelques réflexions sur sa dissolution.

  • Frédérique Vidal, le bonsaï qui cache la forêt.

    Sur le tableau, Frédérique Vidal en train de pacifier l’université française. En bas, à droite, une étudiante, de blanc vêtue, qui n’appartient pas à un groupe féministe radicalisé.

  • La notion d’islamo-gauchisme ne se débat pas scientifiquement, elle se combat politiquement

    Suivant Macron, Blanquer et Darmanin, Frédérique Vidal, la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, souhaite enquêter sur l’idéologie islamo-gauchiste qui gangrènerait les facs françaises. « Non ! » lui répondent les universitaires qui dénoncent une chasse aux sorcières et une notion (d’extrême droite) qui ne serait pas scientifique. Mais ne serait-il pas temps de changer de régime argumentatif ?

0 | 10