Extrême-droite

  • Errance Urbaine #22 - Avril 2022

    L’actualité vue par les rues de Dijon et alentours ces dernières semaines. Au programme ce mois-ci de l’antifascisme, des élections, et des nouvelles des Lentillères.

  • [Besançon] Pour l’extrême-droite, le parasitage du 1er mai tourne au fiasco

    Lors de l’édition du 1er mai 2022 à Besançon, les principales officines d’extrême-droite se sont mobilisées. Pour leurs militants, il n’était pas question de laisser la gauche monopoliser les rues et les médias. Mais d’une prétendue démonstration de force affirmée sur les réseaux sociaux à grands renforts de montages vidéos, on retiendra surtout un véritable naufrage. Ils étaient dix, peut-être quinze. Certains de la région, d’autres venus depuis la Bourgogne pour l’occasion. Leur exploit ? Pour les uns, une mise en scène de quelques minutes, dans une artère déserte, sous lourde protection policière. Pour les autres, une tentative d’infiltration du cortège, se soldant par une éviction humiliante et par un sauvetage de la BAC.

  • Immersion dans les rangs de Génération Z BFC

    Mouvement de jeunesse du parti « Reconquête ! » lancé fin 2021 par Éric Zemmour et ses soutiens, « Génération Z » s’est également implanté en Bourgogne/Franche-Comté. Mais au-delà des discours et des meetings calibrés, nous avons découvert une arrière boutique bien moins présentable.

  • Éric Zemmour indésirable à Vézelay

    Nous, habitants et amoureux de Vézelay, affirmons donc notre opposition totale à la venue de Zemmour et notre détermination à ne pas rester les bras croisés devant ce que nous considérons comme une offense faite à tout ce en quoi nous avons foi.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 130