Service National Universel (SNU)

  • Service National Universel : il est temps d’arrêter !

    En cette période de confinement, il convient de prendre le temps d’argumenter en faveur d’un abandon immédiat du Service National Universel (SNU). En effet, alors que des murmures annoncent un décalage du « stage de cohésion » SNU (phase 1) aux vacances de la Toussaint du fait de la crise sanitaire, nous demandons l’abandon ferme et définitif de ce dispositif coercitif et (ré)éducatif pour de nombreuses raisons.

  • Le SNU... drame pédagogique ?

    Service National Universel VS pédagogues.
    De l’ordre et de la sécurité. De la règle et de la norme. De l’uniforme et du patriotisme.
    Jeunesse ? Garde à vous !

  • SNU : une généralisation en approche

    « Là-bas, dans ce vallon, Y’a une bataille à faire. J’ai pris mon sabre en main, Mon capitaine le sien, Et j’ai foncé sur lui, Comme sur l’ennemi », la chanson du capitaine.

  • SNU : militarisation de la pensée & argent facile

    A l’approche de la rentrée, nous revenons sur le glorieux « projet de société » qu’est le Service national Universel (ou SNU) pour faire un bilan de son expérimentation lors du mois de juin et évoquer son avenir.

  • Putride patrie : sur le Service National Universel

    Pas à pas, le Service National Universel (SNU) se dévoile et se révèle être un véritable service militaire. Les annonces de ce mercredi 16 janvier du perfide Gabriel Attal, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse, ne font que le confirmer.