Dijoncter papier : bientôt dans les bacs !

À l’occasion de son premier anniversaire, Dijoncter s’offre une première édition papier ! À retrouver très bientôt dans tous les lieux les plus (dé)branchés de Dijon.

En ce lundi 1er avril, Dijoncter fête son premier anniversaire !
On peut donc vous annoncer la parution très prochaine d’une première édition papier qui revient sur cette année de luttes à Dijon et alentours.
Pour vous mettre l’eau à la bouche, on partage avec vous, en avant première mondiale, l’édito et le sommaire de ce magazine que vous pourrez bientôt vous procurer dans tous les lieux les plus hypes de Dijon.

Édito

« Un an de luttes à Dijon

Un an...
Il y a un an paraissaient les premiers articles de Dijoncter. Des infos sur le mouvement à la fac, des tutos pour utiliser internet de façon sécurisée, des articles sur la situation à Notre-Dame-des-Landes... Depuis, près de 1000 ont suivi. Communiqués d’organisations syndicales, textes d’analyses sur l’urbanisme ou la politique migratoire en Côte d’Or, récits de manif’, chroniques littéraires ou photographiques, annonces d’évènements, témoignages... Certains n’ont été lus que par une poignée de personnes, d’autres par plus de 25 000 internautes en France et même - n’en rougissont pas - dans le monde. Certains sont passés inaperçus, quand d’autres ont porté le débat jusque dans les bureaux des administrations régionales. Tous reflètent cette ambition que nous nous sommes donné·es en lançant, à quelques-un·es, ce journal en ligne : permettre aux luttes sociales, écologiques, et émancipatrices locales de trouver un écho qu’elles n’ont pas dans la presse mainstream, et donner des outils communs à des luttes qui, le reste du temps, ont du mal à se rencontrer.

Un an...
Il y a un an, il paraissait encore inimaginable qu’en France, des policiers obligent des lycéen·nes à se tenir agenouillé·es les mains derrière la tête pendant plusieurs heures en les filmant comme des trophées de chasse. Il paraissait inimaginable de voir 1200 personnes se faire mettre en garde à vue préventivement avant une manifestation. Il paraissait inimaginable de voir une personne se faire arrêter au pied de son immeuble et se faire accuser de constituer à elle seule une "association de malfaiteurs" sous prétexte qu’elle possède un pass facteur. Il paraissait inimaginable que des adolescents soient perquisitonnés chez eux par des policiers en armes pour avoir tagué "Macron démission" sur leur lycée.
Mais il y a un an, l’hégémonie macronienne semblait inaltérable, elle qui pouvait se permettre d’attaquer sur tous les fronts, et d’écraser les plus combatifs d’entre eux : universités, ZAD, cheminots... Il devenait de plus en plus difficile d’imaginer une force capable de renverser la vapeur, d’imaginer comment mettre un coup d’arrêt à la startupisation de nos vies. Il n’était pas encore possible d’imaginer que dans les mois à venir, tout un peuple de galérien·nes allait zadifier la France en occupant les rond-points périurbains pendant plusieurs semaines. Il n’était pas encore imaginable que l’Élysée allait devoir se barricader, et se tenir prête à une évacuation d’urgence. Il n’était pas encore imaginable qu’un ministère soit attaqué à coup de transpalette. Il n’était pas encore imaginable qu’un mouvement dont la dernière manif vient d’apporter la lutte des classes au milieu des fastes des Champs Élysée puisse garder le soutien de la moitié des français·es.

Un an...
En un an, Dijon et la Bourgogne ont connu en condensé les soubresauts de la politique nationale. Du printemps social, avec ses luttes et ses échecs dans les facs, dans les gares, et dans les rues, à la déferlante des Gilets Jaunes, qui ont porté la conflictualité sociale sous les fenêtres du pouvoir. Du soutien à des exilés toujours plus malmenés par le législateur et l’intransigeance préfectorale, à la lutte contre les groupuscules fascistes, toujours à l’affût de colères populaires à instrumentaliser.

Avec cette première édition papier (parce qu’on espère bien qu’il y en aura d’autres !) nous avons voulu retracer le fil de ces 12 mois de luttes dans l’agglomération dijonnaise et ses alentours. Avec l’ambition de donner un écho aux luttes locales et de tisser des liens entre des univers trop souvent cloisonnés : syndicalisme, aide aux personnes migrantes, écologie, antifascisme, squats, etc. Avec, aussi, le désir de garder une trace écrite, physique, de ces luttes telles qu’elles se racontent elles-mêmes. Avec, enfin, l’envie de diffuser des imaginaires désirables, et de rendre ces luttes rejoignables.

En espérant que cette lecture vous donnera envie de vous organiser et de lutter...

... bonne lecture, et à bientôt sur dijoncter.info ! »

Sommaire

" Sélection, piège à con " Manif’, occup’ et blocage contre la réforme universitaire Vidal
··········Interview à chaud des occupant·es de la salle Diego Maradona
··········Communiqué des étudiant·es et professeur·es ayant bloqué le bâtiment Droit-Lettres

Bastion Social, Génération Identitaire
··········Qu’est ce que Bastion Social
··········Avallon, 200 manifestant·es contre les (neo) fascistes de Bastion Social
··········Qu’est-ce que Génération Identitaire ?

L’Exil à Dijon : Du XXL à la CPAM
··········Interview d’Idriss, expulsé du XXL
··········La vie aux Tanneries, et puis quoi ?
··········En Côte-d’Or, des régularisations sont bloquées pour un mot de travers
··········Quand la préfecture passe en force
··········Les migrants expulsés déposent plainte contre le procureur et le préfet
··········Ouverture d’une maison à Chenôve

À bout de Ressources

Gilets Jaunes
··········Acte I - Chantage vert, colère noire, Gilets Jaunes
··········Les Gilets Jaunes squattent l’accès à l’A39
··········Contre Macron et ses taxes, contre la tyrannie de la bagnole
··········Bataille dans l’inconnu
··········Acte II - Lacrymos et barricades
··········Acte III - L’assaut de la Préfecture
··········Les Lycées sont dans la rue
··········Gilet Jaune, avenir radieux
··········Acte IV – Brouillard et possibles
··········Sortir de la réserve
··········À propos des enculés
··········Tout de jaune vêtu !
··········Acte V – Le débordement tranquille
··········Acte VI – Pour Noël, joyeux bordel !
··········Chronologie hivernale des samedis dijonnais
··········Entretien avec des Gilets Jaunes autour de la soupe des samedis

Le Quartier des Lentillères face à la politique de la ville

Rencontre avec le Queer de Gang Reine

Circuit Dijon-Prenois
··········Que se passe-t-il exactement au circuit de Dijon-Prenois ?
··········Extrait de « Genèse et Obsolescence des circuits automobiles »

Errance Urbaine

Dijoncter.info, qu’est-ce que c’est ?


Dijoncter papier #1 : Un an de lutte à Dijon
Parution début avril
88 pages
Prix libre

Le collectif d’animation de Dijoncter


Proposer un complément d'info

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?