Résurgences Communes II : Territoires et usages face au droit

Notre présent est caractérisé par la résurgence des Communs. Pour les défendre, le droit doit-il être considéré comme une arme de l’ennemi ? Conférence de Sarah Vanuxem, suivie d’une discussion et d’un repas.

Notre présent est caractérisé par la résurgence des Communs. Îlots qui échappent aux logiques étatiques, spéculatives et extractivistes, ils apparaissent comme une voie aussi évidente que fragile face aux ravages du capitalisme.

Pour le Quartier Libre des Lentillères, l’enjeu politique actuel est toujours d’assurer sa pérennisation en tant qu’espace d’expérimentations, d’usages et de libertés réprimés ailleurs. Les formes de cette pérennisation passeront nécessairement par une confrontation avec un processus juridique.

Le droit doit-il être uniquement considéré comme une arme de l’ennemi ? Quelles pratiques juridiques avons-nous et pouvons-nous avoir afin d’accompagner la résurgence des Communs ?

10h Présentation et récapitulation des conférences du 26 janvier

10h30 La propriété de la Terre, par Sarah Vanuxem

Sarah Vanuxem nous invite à un renversement de perspective dans notre rapport à la notion de propriété. En définissant celle-ci comme faculté d’habiter des choses-lieux plutôt que comme possession et domination de choses-objets, elle ouvre la voie à une « conception écologique réaliste » du droit. Ce bouleversement de nos catégories de pensée rejoint dans ses préoccupations la lutte pour l’existence des Communs résurgents.

La journée aura lieu le samedi 13 avril à l’Espace autogéré des Tanneries, 37 rue des ateliers, Dijon.

JPEG - 466.1 ko

Voir en ligne : Fragmenter l’urbain

P.-S.

Un petit-déjeuner sera proposé à partir de 9h ainsi qu’un repas à l’issue de la conférence.


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Communs

Plui jamais sans les Lentillères

Le 7 février, une centaine de personne marchait de Dijon Métropole au Tribunal Administratif pour déposer l’attaque en justice des Lentillères contre le Plan Local d’Urbanisme intercommunal, et demander la création d’une Zone d’Écologie Communale !

Alimentons notre territoire

Agir pour une Transition Alimentaire et Agricole en Ouche & Montagne
Nous lançons un processus de rencontres et de réflexions partagées pour co-construire une politique territoriale ambitieuse de transition alimentaire et agricole.

« On la joue collectif ! » - Communiqué des Lentillères

Il y a quelques semaines François Rebsamen annonçait l’abandon du projet d’« écoquartier » sur le territoire occupé par le Quartier Libre des Lentillères. Il annonçait la mise en place de registres pour les personnes souhaitant régulariser ou installer une activité - maraîchère uniquement - sur le quartier, et l’expulsion de toutes les autres. Les habitant·es des Lentillères lui répondent.

Articles de la même thématique : Défense des Lentillères

Il y a dix ans, une manifestation lançait l’occupation des Lentillères

« J’ai 10 ans » ! Plongée dans les archives de cette tumultueuse première décennie et particulièrement sur la date anniversaire. Par ces temps de confinement, on vous emmène en ballade dans les archives du média militant local de l’époque - Brassicanigra - avec des articles, des photos et aussi des vidéos glannées sur le web.

Fête de printemps des Lentillères : édito et programme

Le Quartier Libre des Lentillères fête ses 10 ans en ce printemps. C’est l’occasion de venir voir un spectacle, se déguiser pour un carnaval, se ballader sur le quartier ou danser jusqu’au petit jour.

Les Lentillères attaquent le PLUI

Le 25 novembre le maire déclarait en conseil municipal abandonner la bétonnisation des terres mais le 19 décembre c’est le nouveau PLUI-HD qui était voté en classant ces terres en zone à urbaniser. Vendredi 7 février, les Lentillères appellent à un rassemblement pour déposer collectivement un recours à l’encontre du document de planification auprès du Tribunal Administratif de Dijon.