Appel à la GRRRR-RÊVE des femmes de 1973

« La GRRRR-REVE des FEMMES n’est pas un "mot d’ordre" lancé par un état major central des femmes, c’est un MOT DESORDRE. »

« Dans le métro, sous l’inscription GRRRRR-RÊVE DES FEMMES quelqu’un, sans doute un homme (?) avait écrit : "Tant pis, on violera."
À des femmes qui écrivaient GRRRRR-REVE DES FEMMES, une bande de soldats rigolards a dit : "Vous pouvez pas, vous avez rien dans la culotte."
La GRRRR-rêve DES FEMMES c’est contre ça.
Nous ferons la grêve du travail domestique même, et justement parce qu’il n’est pas reconnu comme travail.
Nous ferons la grrr-rêve de ce qu’on a appelé notre "Nature" et qui ne sert qu’à mieux nous asservir à la culture et au bon plaisir des hommes.
Nous ferons la grrr-rêve parce que nous en avons marre d’être condamnées à jouer
Les mamans ou les putains
Les servantes ou les maîtresses
Les boniches ou les potiches
Les vierges martyres ou les épouses martyres
Les femmes soumises ou les collaboratrices dévouées
Nous ferons la grrrr-rêve parce que nous en avons marre d’un monde coupé en deux, et où on ne peut que
Faire "notre" vaisselle ou lire "son" journal
Desservir la table ou regarder la télé
Dicter le courrier ou prendre en note
Se faire violer ou violer
Et où, pour ne plus être
Une "femme-femme" aliénée,
On nous force à devenir
Une "femme-mec" doublement aliénée.
Nous ferons la grrr-rêve des femmes enfin parce que nous en avons marre de choisir entre
Lancer un mot d’ordre ou le suivre.
La GRRRR-REVE des FEMMES n’est pas un "mot d’ordre" lancé par un état major central (syndicat ou parti) des femmes, c’est un MOT DESORDRE.

Grêve du travail domestique
Grêve du travail salarié
Grêve du travail sexuel. »

Tract trouvé dans Mon MLF de Marie-Jo Bonnet
JPEG - 16.1 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Féminisme(s)

La Pride 2020 podcastée

À partir des enregistrements pris dans la manifestation, ce petit montage de 14 minutes essaie de rendre un peu de (...)

Récit de la Marche des Fiertés du 27 juin 2020 à Dijon

Après ces derniers mois moroses et le choix politique du confinement qui a contraint les actions militantes,
Parce que la lutte contre les discriminations, les inégalités, pour vivre et nous épanouir dans nos corps, dans nos genres, dans nos vies… est toujours présent,
Parce que combattre ensemble le système cisgenre hétérosexiste et raciste est toujours d’actualité,
Parce que nous avons besoin d’exprimer colère, revendications, solidarité et fiertés,
Plusieurs collectifs TPGBQIA+ et féministes se sont rassemblées autour de l’organisation de ce rassemblement politique annuel.

La marche des fiertés en images

Retour en images sur la marche des fiertés du samedi 27 juin, une déambulation revendicative et festive. Des slogans, des pancartes, des chants, des collages, des vélos pimpés, des paillettes, et plusieurs centaines de personnes qui ont pris les rues dijonnaises pour lutter contre le cis-tème hétéro-patriarcal et pour toutes celles et ceux qui ne suivent pas la norme oppressive de cis-thème hétéro.

Articles de la même thématique : MLF