Appel à un cortège unifié de toutes les luttes pour le 1er Mai

Samedi aura lieu le traditionnel défilé du 1er mai. Des manifestant·es appellent à la constitution d’un cortège de convergence des luttes.

Tous les 1er Mai depuis 1886 on descend dans la rue. Cette année ça continue et on a hâte de reprendre la ville après le non-1er mai de 2020.

L’année 2020, meme si on a parfois l’impression qu’elle n’a pas existé, a pourtant encore une fois été dramatique pour les luttes sociales et environnementales. Rappelle-toi... la réforme des retraites, la loi sécurité globale, l’état d’urgence, la transformation du monde travail avec la crise sanitaire, l’augmentation de la précarité des travailleureuses et des étudiant.e.s, la normalisation des discours d’extreme droite, la souffrance du milieu médico-social, les violences envers les LGBTQIA+, la banalisation des violences policières , la loi contre les séparatismes, la répression des free party, le durcissement des lois anti-squat, la criminalisation des mouvements antispécistes et écologistes (cellule Demeter), la nomination d’un violeur et d’un anti-feministe au gouvernement (Darmanin et Dupont-Moretti pour ne pas les citer)...
Mais ça a aussi été une année incroyable pour la montée en puissance des mouvements féministes, la multiplication des ZAD, les initiatives locales et autonomes face au confinements. Celleux qui rêvent d’autre chose ne font pas que rêver, iels s’organisent !

En 2021, l’intensification de la répression continue ; réstrictions du droit de manifester, réforme de l’assurance chômage, criminalisation des loisirs, énième tentative de loi contre le port du voile, surveillance du corps enseignant et étudiant qu’on suspecterait d’etre trop « islamo-gauchiste »...

Au niveau local c’est le même constat. Massacre des jardins de l’Engrenage, agressions fascistes, intervention abusive à l’espace autogéré des Tanneries, renforcement de l’effectif policier et armement de la police municipale, création des quartiers de reconquête républicaine (localement Le mail à Chenove, les Gresilles). Et l’année ne fait que commencer !

Mais on compte bien continuer à lutter et à refuser toute cette merde.
Alors pour montrer qu’on est vénères et deter, rejoins la banderole placée au niveau du char de la Maskarade.
On a peut être oublié une lutte, un évènement qui te tient à coeur (déso) mais dans tous les cas ramène ta clique, ta lutte, ta pancarte et ton drapeau.

Parce qu’en bande organisée, personne peut nous canaliser.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Manifestations

Une caravane résistante pour la vie dans les Hautes Alpes

En septembre 2020, en plein cœur de la pandémie, les zapatistes annoncent aux militant.es du monde entier, qu’ielles vont entamer un voyage du Mexique vers l’Europe, à la rencontre des luttes sur le vieux continent. D’un côté et de l’autre de la frontière alpine, nous avons répondu à cet appel.