Après 2 jours de gaz lacrymogène, les Jardins de l’Engrenage respirent encore


Jardins de l’Engrenage

Communiqué des Jardins de l’Engrenage après une deuxième journée de résistance au bétonage des lieux.

Le 21 avril, au soir du deuxième jour du saccage des Jardins de l’Engrenage et après une nouvelle journée passée à subir de violentes attaques policières et à suffoquer sous les gaz lacrymogène, les jardinier.ères engagé.es le réaffirment : « Ici on sème encore ».

A défaut de légumes, à l’Engrenage on récolte les douilles de lacrymo à la pelle !

JPEG - 377.9 ko

Le mur de la honte, érigé par la Ville de Dijon dans le but de confiner les résistants loin du regard des passants, a plutôt un effet galvanisant. Les projets fleurissent de plus belle pour permettre aux habitant.es du quartier de profiter d’un coin de potager et de se retrouver en toute convivialité pour discuter de jardinage.

JPEG - 65.9 ko

Les Jardins de l’Engrenage appellent à un rassemblement de soutien, samedi 24 avril à 14h place du Théâtre.

Dimanche 25 avril, à partir de 15h, une bourse aux plantes et semis sera organisée à l’Engrenage et une conférence sera animée autour des luttes en cours pour le vivant en Bourgogne-Franche-Comté. Occasion pour les Dijonnais.es de venir voir de leurs propres yeux les dégâts causés aux Jardins de l’Engrenage.

« Ils pourront couper toutes les fleurs, ils n’empêcheront jamais le printemps » Pablo Neruda

Jardins de l’Engrenage,

51-63 avenue de Langres, nouveaux accès par sentier au niveau du 26 rue Maupassant (suivre le sentier au-delà des blocs de béton) ou par le 28 rue Edmé Verniquet (accès au fond du parking)



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Luttes territoriales

[Besançon] Tous au tribunal pour Claire !

Claire Guyon fait face à de multiples animosités des mairies alentours pour l’empêcher d’installer une ferme en agriculture biologique diversifiée. Ce vendredi matin à l’alpage de la Boivine (1220m d’altitude, près du Mont d’Or) où elle s’est installée la semaine dernière, Claire a reçu la visite d’un huissier et une convocation pour le lundi 16 mai.

La ZAP de Pertuis prépare son grand charivari

Dans la continuité des Soulèvemets de la Terre, la Zone À Patates, Zone à Défendre, lieu de résistance au projet d’artificialisation de 86 hectares en plaine de Durance à Pertuis.

La Fête de printemps des Lentilleres c’est pour fin mai !

Malgré la covid, les menaces de la mairie, et cette ignoble campagne présidentielle nous avons le plaisir de vous annoncer avec certitude la future Fête de Printemps du quartier des Lentilleres, qui se tiendra du 26 au 29 mai !

Articles de la même thématique : Bétonisation

Errance Urbaine #22 - Avril 2022

L’actualité vue par les rues de Dijon et alentours ces dernières semaines. Au programme ce mois-ci de l’antifascisme, des élections, et des nouvelles des Lentillères.

Qui sème le béton aura la dalle

Samedi 7 mai, une banderole a été déployée sur la grue du chantier immobilier Garden State, avenue de Langres à Dijon.