Aux arbres citoyen·nes ! Appel pour plus de plantations



Le collectif « Les Green Dukes » appelle à recenser toutes les zones susceptibles d’accueillir des plantations d’arbres sur la métropole dijonnaise.

Appel à toutes les citoyennes et tous les citoyens :
Plantons ensemble 100 000 arbres avec le collectif « Green Duckes » sur la métropole de Dijon !

Le collectif « Les Green Dukes » de Dijon lance un appel aux citoyennes et citoyens pour recenser, durant cet été, tous types de terrains (publics et privés, délaissés routiers, espaces non occupés, en ville...) sur lesquels il serait possible de planter quelques ou plusieurs dizaines d’arbres supplémentaires.

Chaque parcelle de terrain enherbée ou zone bitumée susceptible d’accueillir un ou plusieurs arbres devra être photographiée et le cliché, accompagné de l’adresse la plus précise possible et envoyé par courriel à gdzap2021@gmail.com (gdzap2021 signifie Green Dukes Zone A Planter en 2021, pour retenir l’adresse facilement).

Ce recensement des zones à planter peut être effectué sur tout le territoire de la métropole dijonnaise (Dijon, Ahuy, Bressey-sur-Tille, Bretenière, Chenôve, Chevigny-Saint-Sauveur, Corcelles-les-Monts, Daix, Dijon, Fénay, Flavignerot, Fontaine-lès-Dijon, Hauteville-lès-Dijon, Longvic, Magny-sur-Tille, Marsannay-la-Côte, Neuilly-Crimolois, Ouges, Perrigny-lès-Dijon, Plombières-lès-Dijon, Quetigny, Saint-Apollinaire, Sennecey-lès-Dijon et Talant).

Ce recensement peut être fait par tout·e citoyen·ne (dijonnais·e ou non). Il s’agit, en effet, de préparer l’avenir en augmentant les surfaces boisées si indispensables tant à la biodiversité, qu’à la préservation du climat (ilôts de fraicheur en été...).

Avec la liste des lieux potentiels, le collectif Les Green Dukes reviendra vers les élus de la commune de Dijon, Madame Nathalie KOENDERS et Monsieur Christophe AVENA (rencontrés le 02/04/2021 sur ce sujet) pour engager une véritable végétalisation de Dijon.

Le collectif proposera de laisser évoluer naturellement certaines zones et des listes d’essences autochtones favorables à la biodiversité ordinaire. Car il s’agira de planter des arbres et arbustes issues de graines qui se sont développées dans un godet et dont la plantation est particulièrement aisée (une pelle pour faire un trou comme outillage) avec la préservation des racines lors de la plantation (contrairement à une transplantation d’arbres de haute tige), le tout pour un faible coût (quelques euros pour chaque plant en godet). Enfin, le bilan carbone de telles plantations est particulièrement favorable puisque tout est réalisé à la main (enfants et adultes).

Le Collectif des Green Duckes



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Biodiversité

Appel pour des forêts vivantes

Les forêts sont riches, diverses, complexes, bref : vivantes. Mais l’industrie aimerait les transformer en monocultures d’arbres bien alignés, faciles à récolter, maîtrisés. Partout en France, des individus, des collectifs et des associations s’activent, inventent des alternatives et défendent les forêts. Le temps est venu d’unir ces forces, pour faire front commun contre l’industrialisation des forêts !