Sale temps pour les capitalistes : Rabasse.info rejoint le réseau Mutu pour relayer les luttes de Franche-Comté !

Banque trop crade, retour sur une action d’XR contre la BNP



Extinction Rebellion mène une action coordonnée nationale sur les distributeurs automatiques de la banque BNP Paribas

Article publié sur >> le site d’XR <<

Dans la soirée du lundi 6 février 2023, Extinction Rebellion a mené des actions discrètes et coordonnées dans une trentaine de villes en France dont Dijon, ciblant les distributeurs automatiques de BNP Paribas en utilisant différentes techniques pour les mettre hors d’usage.

JPEG - 39.1 ko

Mise en demeure de cesser son soutien aux nouveaux projets fossiles par plusieurs ONG en octobre 2022, la banque s’est dit en désaccord le 24 janvier dernier avec les injonctions du collectif « L’Affaire BNP », qui l’a attaquée.
La BNP a donc explicitement et publiquement choisi de poursuivre ses activités financières délétères, quand chaque jour passé à soutenir les énergies fossiles est un pas de plus vers le chaos écologique prédit par le GIEC.
Une nouvelle phase du combat contre la BNP doit donc s’amorcer sans attendre, et Extinction Rébellion est décidée à s’y engager par des actions choc, faisant suite à des actions ciblant déjà la banque le vendredi 20 janvier à Paris pour dénoncer le projet EACOP de TotalEnergies 🛢️

Pourquoi BNP Paribas ?
Une banque écologiquement meurtrière ☠️

BNP Paribas est le 1er financeur européen et le 5e mondial du développement des énergies fossiles1 🛢️
En tant que membre fondateur de la Net-Zero Banking Alliance et membre de l’initative Science-Based Targets, BNP Paribas s’est engagée à respecter les recommandations du GIEC en matière d’investissements2.
Or la banque refuse toujours de déclarer sa véritable empreinte carbone, qui se situerait autour de 750 millions de tonnes équivalent CO2 selon les estimations d’Oxfam3.

JPEG - 54.5 ko

L’année dernière, BNP Paribas a annoncé son retrait du financement du projet EACOP, pipeline géant chauffé en Ouganda et Tanzanie de TotalEnergies considéré comme une véritable bombe climatique et sociale.
La banque, 2e financeur de TotalEnergies, continue pourtant à vanter les mérites du projet4 et a participé en mai 2022 à un véritable “chèque en blanc” de 8 milliards de dollars offert à la multinationale5.

JPEG - 61.4 ko

🗣️ “Nous ne sommes pas naïf·ve·s, nous savons bien que l’argent est le nerf de la guerre” affirme Camille, militante chez Extinction Rebellion ; “Si nous trouvons le moyen de leur couper les vivres, ces projets ne verront pas le jour”.

Et de fait, TotalEnergies peine à finaliser son tour de table6. Il est donc encore temps d’agir et Extinction Rebellion compte continuer à exercer une pression sur la pétrolière et ses partenaires.

JPEG - 64.1 ko

Pourquoi BNP Paribas ?
Une banque socialement irresponsable 😠

Avant 2019, BNP Paribas était la banque qui facturait les frais les plus élevés en cas de découvert bancaire, de rejet de chèque ou de prélèvement.
Depuis, une loi sur les frais d’incidents bancaires a contraint la BNP à modérer son appétence pour les agios, mais elle s’autorise encore à prendre jusqu’à 25 euros par mois en frais supplémentaires aux personnes dites “fragiles financièrement”, et ce selon ses propres critères7.
En France, ces prélèvements prédateurs continuent à rapporter aux banques 1.8 milliards €/an. C’est beaucoup plus que pour leurs voisines européennes. Ces pratiques portent essentiellement atteinte aux personnes déjà les plus précaires.

Enfin, BNP Paribas est la 2e entreprise française la plus généreuse avec ses actionnaires, avec 5,4 milliards € de dividendes et rachats d’actions en 2021.
Cette même année, la banque supprimait 3500 emplois et augmentait de 9% le salaire de son PDG. La banque profite aussi de la douceur d’imposition des paradis fiscaux : 19% de ses filiales y sont domiciliées8.

Nous soutenons sans conditions le travail du collectif L’Affaire BNP9 et celui de la coalition internationale StopEACOP10.

JPEG - 360.4 ko

Nous exigeons :

L’arrêt explicite et brutal du financement des activités fossiles de TotalEnergies, en particulier du projet de pipeline EACOP et du projet associé d’extraction Tilenga
Un engagement sous contrainte légale à ne soutenir aucun nouveau projet fossile, directement ou indirectement
Le plafonnement des frais d’incidents bancaires à 5€ pour les personnes en situation de fragilité financière

Vraie devise de BNP Paribas

La BNP prétend être la banque d’un monde qui change…
Elle est la banque d’un monde qui meurt.
Tant qu’elle ne prendra pas ses responsabilités et tant qu’elle ne fera pas l’objet de mesures légalement contraignantes, nous continuerons à la combattre et multiplierons ces modes d’action coup de poing.
Quand l’espoir meurt, l’action commence ✊

JPEG - 219.7 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Grèves, blocage, sabotage

Grève au CHU de Dijon

La situation dans les hôpitaux est toujours plus critique. De plus en plus de professionnels ne supportent plus (...)

Articles de la même thématique : Énergies fossiles

Rassemblement contre Total Énergies

L’assemblée générale de Total coïncide avec le début de l’enquête publique du projet de parc photovoltaïque à Curtil-Saint-Seine. Rassemblons-nous devant le siège de Total Énergie le 24 mai à 11h pour dire à Total Énergie tout le bien que l’on pense de ces politiques de greenwashing !