Bilan de la semaine d’action pour les autoréductions et contre Carrefour



Pour cette deuxième semaine d’action du 28 novembre au 4 décembre 2022, nous voulions gagner en intensité et sortir de Paris et sa périphérie. Une franche réussite, grâce à nos camarades partout en France. Bilan.

Pour cette deuxième semaine d’action du 28 novembre au 4 décembre 2022, nous voulions gagner en intensité et sortir de Paris et sa périphérie. Une franche réussite, grâce à nos camarades partout en France. Bilan.

Pour cette deuxième semaine d’action du 28 novembre au 4 décembre 2022, nous voulions gagner en intensité et sortir de Paris et sa périphérie. Une franche réussite, grâce à nos camarades partout en France : dans plusieurs villes de Seine-Saint-Denis bien sûr mais aussi dans la campagne ariégeoise, dans le Morbihan et la Drôme, à Nantes, Dijon, Grenoble, Toulouse, Marseille, Strasbourg, Villeurbanne, Vénissieux et même à Istanbul !

Toutes et tous avaient les mêmes mots d’ordre : soutien aux deux camarades condamné.es en 1re instance à verser 38.000 € de dommages et intérêts à Carrefour pour avoir participé à une autoréduction en janvier 2021 à Paris.

Les actions ont aussi gagné en diversité. Des tractages, blocages de magasins, lâcher de ballons, collages, déploiement de banderole géante, déambulations, occupation et même une nouvelle autoréduction ont eu lieu lors de cette semaine.

Malgré ça, nous n’avons toujours pas de nouvelles du Groupe Carrefour, ni de son patron Alexandre Bompard. Nous lui avons pourtant laissé des messages un peu partout où nous et nos soutiens passions. Malgré notre visite au printemps dernier au siège de Carrefour, puis au gala de la Fondation des femmes en juillet et enfin chez ses amis de l’Afep au début du mois de décembre, toujours aucun rendez-vous de programmé à l’horizon, pas un message ni un signe, rien. Pas de réponses, alors nous continuons !

Tant que Carrefour ne renoncera pas à réclamer les 38.000 euros de dommages intérêts obtenus en justice, nous ne reculerons pas ! Face à la flambée des prix de l’énergie, de l’inflation, des loyers toujours plus cher : ne payons plus ! L’autoréduction est et doit rester un moyen de lutte pertinent contre les profiteurs de crise de tous poils.

Carrefour ne répond pas : continuons !
Les prix augmentent : organisons-nous !

Retour en images sur la semaine :



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Consommation

Articles de la même thématique : Répression