Sale temps pour les capitalistes : Rabasse.info rejoint le réseau Mutu pour relayer les luttes de Franche-Comté !

Brenda Wanabo, Indépendantiste Kanak détenue à Dijon



Mercredi 19 juin, 11 personnes membres de la CCAT (Cellule de Coordination des Actions de Terrain) ont été interpellées et 7 d’entre elles ont été déportés le 22 juin dans des prisons en métropole en attente de jugement. L’identité de toutes les personnes n’est pas encore connue, mais on sait que Brenda Wanabo est détenue à Dijon.

La CCAT est une organisation indépendantiste créée le 18 novembre 2023 pour lutter contre le projet de dégel du corps électoral, une intensification de la recolonisation de peuplement qui effacera le peuple kanak.

Mercredi 19 juin, 11 personnes membres de la CCAT, collectif rassemblant de nombreux mouvements pro-indépendantistes kanaks, ont été placé en détention provisioire. L’enquête vise des faits qui auraient été commis depuis le 12 Mai tels que « association de malfaiteurs, vols avec armes en bande organisée, complicité par instigation de meurtres ou tentatives de meurtre sur personnes dépositaires de l’autorité publique ». Le collectif qualifié « d’organisation mafieuse » par Darmanin, ministre par le ministre de l’intérieur et des outre-mer a toujours démenti être à l’origine des troubles.

Ces 11 personnes ont été auditionnées par les deux juges d’instruction en charge de l’enquête, samedi 22 juin, avant d’être auditionnées par un juge des libertés et de la détention. Christian Tein, président de la CCAT, avait lui-même demandé à être conduit devant les enquêteurs « dans le but de s’expliquer sur les faits reprochés ». L’identité de toutes les personnes n’est pas encore connue. En revanche, C. Tein sera détenu provisoirement à Mulhouse et Brenda Wanabo, chargée de communication de la CCAT, sera détenue à Dijon.

L’Union calédonienne, à laquelle dénonce des « arrestations abusives, alors que des responsables locaux anti-indépendantistes et des miliciens criminels se pavanent en toute liberté », et « demande des explications immédiates sur toutes ces arrestations gratuites ». Elle rappelle : « C’est un problème politique de décolonisation ».

La réforme sur le dégel du corps électoral, en réaction à laquelle s’est montée la CCAT, devait encore être approuvée par l’Assemblée nationale et le Sénat réunis en Congrès. Ce processus est pour le moment suspendu par la dissolution de l’Assemblée Nationale décidée par Emmanuel Macron après la victoire du Rassemblement National aux élections européennes du 9 juin.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Prison - Enfermements

Rassemblement contre la répression coloniale en Kanaky

À l’appel du Mouvement Kanak en France et plus largement du Collectif Solidarité Kanaky, des rassemblements sont prévus lundi 24 juin soir à 18h devant 11 prisons ou maisons d’arrêt en France Métropolitaine où sont détenus 11 membres de la CCAT (Cellule de coordination des actions de terrain, mouvement indépendantiste Kanak) dont Christian Tein, reconnu comme un leader, à Mulhouse et Brenda Wanabo Ipeze à Dijon.

Abolir les prisons ? Rencontre avec Gwenola Ricordeau

Jeudi 6 juin, Gwenola Ricordeau nous présentera son livre Brique par brique, mur par mur, une histoire de l’abolitionnisme pénal. La présentation sera suivie d’un temps d’échange, puis d’un repas et d’une projection de Sur les toits (Nicolas Drolc, 2014).

Articles de la même thématique : Répression

Université populaire de la Maison-phare : Liberté d’expression : quelles limites pour les associations ?

Liberté d’expression : qu’en est-il aujourd’hui pour les associations et organisations ? Quels effets a eu, par exemple, le Contrat d’Engagement Républicain sur l’expression politique et les prises de positions associatives dans le débat public ? Les acteurs et actrices du monde associatif sont-ils oui ou non soumis à une restriction du droit à l’expression d’une opinion politique ?