[Projection] Un héritage empoisonné, aux Tanneries



Alors qu’un siècle a suffi pour faire oublier le danger, pourtant encore réel, des rebuts de 14-18, comment croire que notre mémoire permettra de maintenir la vigilance des générations futures autour des déchets nucléaires qui resteront dangereux pour plusieurs millénaires ?

Les Tanneries reçoivent Isabelle Masson-Loodts qui nous présente son film « Un héritage empoisonné » ou comment la Terre relâche ses fantômes autour de nous ici en Meuse.

Des poisons de 14-18 aux déchets nucléaires : au fil d’une enquête sur l’héritage toxique de la Grande Guerre, se dessine une mise en perspective (d)étonnante.

Dans les années 1920, la Belgique et la France se sont débarrassés des rebuts chimiques du conflit dans des territoires défavorisés. L’opposition des populations locales a été balayée par l’urgence des décisions et par les pressions exercées par les lobbies industriels et agricoles. L’actualité révèle que le déni des craintes exprimées à l’époque a favorisé un oubli délétère.

Les habitants du nord du département de la Meuse subissent encore aujourd’hui les conséquences de l’amnésie qui a entouré la pollution de leurs terres. Or 100 kilomètres plus au sud, à Bure, d’autres citoyens luttent contre un projet de poubelle nucléaire.

Alors qu’un siècle a suffi pour faire oublier le danger des pollutions héritées de 14-18, notre mémoire permettra-t-elle de préserver les générations futures de déchets qui resteront dangereux pour plusieurs millénaires ?

Mercredi 16 janvier, 21h, prix libre.
Un héritage empoisonné // Isabelle Masson Loodts // 2018 // 57min



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Pollution

C’est ainsi que nos rivières meurent…

L’affaire du Ruisseau de Fontaine-Ronde est un bon exemple des maux que subissent nos rivières, sans que quiconque ne trouve urgent d’y remédier. Un article de SOS Loue et Rivière comtoises.

Articles de la même thématique : Bure Stop

Programme des rencontres antinucléaires

Des rencontres printanières antinucléaires et anti-autoritaires auront lieu du mercredi 17 au mardi 23 avril 2024 à Bure (55). Au programme : assemblée plénière antinucléaire, promenades, plein d’ateliers, tables de presse, spectacles et 2 soirées concerts (les 20 et 23) ! Venez, ça va être super !!

Le procès sur l’éboulement mortel au labo de Bure en janvier 2016 a eu lieu

En début de semaine, s’est tenu au tribunal correctionnel de Bar-le-Duc, près de huit ans après les faits, le procès concernant l’effondrement d’une galerie du labo de Bure, le 26 janvier 2016, tuant un conducteur d’engin et blessant un autre ouvrier. Y étaient convoqués des représentants d’Eiffage, employeur pour cette mission, et Antéa France, maître d’œuvre.