[En images] Retour sur la matinée d’affrontement du 23 avril aux Jardins de l’Engrenage


Jardins de l’Engrenage

Vendredi 23 avril, pour la quatrième matinée consécutive, les policiers intervenaient sur les Jardins de l’Engrenage pour permettre aux machines de continuer leurs destructions.

L’intervention de la police nationale qui débuta aux alentours de 8 heure du matin s’est finalement conclue vers midi par le retrait du chantier de l’entreprise Pennequin. Une petite victoire pour les millitant·es écologistes sur place, après quatres jours passés sous les gazs lacrimogènes.

JPEG - 808 ko
JPEG - 908.6 ko
JPEG - 364 ko
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.1 Mo
JPEG - 1.1 Mo
JPEG - 1.1 Mo
JPEG - 1.1 Mo
JPEG - 1.3 Mo
JPEG - 980.1 ko
JPEG - 911 ko
JPEG - 840.6 ko
JPEG - 770.4 ko
JPEG - 831.8 ko
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 971 ko
JPEG - 837.2 ko
JPEG - 609.2 ko
JPEG - 1.1 Mo


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Luttes territoriales

[Rouen] Manifestation nationale pour les Jardins Joyeux

Le 17 septembre, pour la journée de discussion sur l’écologie à Rouen, nous organisons une manifestation nationale contre l’artificialisation des terres et pour la défense des Jardins Joyeux. Nous invitons collectifs et associations écologiques engagés contre les projets inutiles à rejoindre notre appel.

Non au béton là où coule le Suzon !

Un espace naturel et de fraîcheur de 3 hectares est menacé de destruction à Dijon ! Assez de béton ! On étouffe ! Disons STOP à la Mairie !

Articles de la même thématique : ZADs

Le Château de l’Angle expulsable

Après plusieurs mois d’occupation, les habitant·es de cette maison située sur le quartier des Lentillères ont reçu un « commandement de quitter les lieux », préalable nécéssaire à une expulsion. Appel à se montrer vigilant·es et réactif·ves en cas de tentative d’expulsion.

Quartier libre des Lentillères : Construire et défendre la Zone d’Ecologies Communale.

180 personnes et collectifs « penseur.euses et bâtisseur.euses de la ville » apportent leur soutien au quartier libre des Lentillères, à sa ZEC (Zone d’Ecologies Communale) ainsi qu’aux formes d’habitats diverses et multiplient qui peuplent le quartier ! Merci à elleux, leur soutien est précieux et sera déterminant dans la bataille !