Sale temps pour les capitalistes : Rabasse.info rejoint le réseau Mutu pour relayer les luttes de Franche-Comté !

Fête de non-dissolution des Soulèvements de la terre



Jeudi 9 novembre, à la suite d’une bataille politique et juridique ardue, le Conseil d’État a définitivement annulé le décret de dissolution des Soulèvements de la terre édicté par Gérald Darmanin. Entre temps, à Dijon, Mâlain, comme partout ailleurs, des comités ont fleuri et des luttes locales se sont renforcées. Fêtons ensemble cette victoire et montrons que nous continuerons de nous soulever plus ardemment que jamais !

🔥 VICTOIRE pour les Soulèvements de la Terre !🔥

Le décret de dissolution est définitivement annulé !
Grâce aux promesses de faire perdurer le mouvement malgré la dissolution et grâce à tous les soutiens, les Soulèvements ont gagné devant la justice.

En mars dernier, à la suite de la manifestation de Sainte Soline contre les méga-bassines, Darmanin annonçait vouloir prolonger la violence de la répression qui avait eu lieu par la dissolution des Soulèvements de la terre. Une flambée de soutien venu de tous bords s’en était suivie ainsi qu’un essaimage inédit de comités locaux, prouvant que le mouvement avait pris une ampleur qui déjouait les plans du ministre. Eh oui, « on ne dissout pas un soulèvement ! » Après avoir temporisé, le gouvernement s’entêta et prononça la dissolution le 21 juin, freinant pour pour deux mois à peine certaines activités du mouvement. Après avoir suspendu en référé le décret gouvernemental, le Conseil d’Etat confirme aujourd’hui la décision sur le fond, arguant que la « complaisance » vis-à-vis des violences ne vaut pas incitation et ne peut justifier une telle atteinte aux « libertés d’expression et de réunion ».
C’est bien sûr une éclatante victoire et un camouflet pour le gouvernement qui a été obtenue grâce à une mobilisation d’ampleur et une bataille juridique acharnée.

Toutefois, ne nous méprenons pas sur le sens de cette décision du Conseil d’Etat. Certains commentateurs parlent d’une victoire en trompe-l’oeil sur le long terme, y compris pour les associations environnementales car la manière dont le Conseil d’Etat a formulé son avis élargirait malgré tout la possibilité de qualifier des incitations à la violence.

De plus, selon un communiqué des Soulèvements, « la victoire n’est pas pour tout le monde. La Gale (groupement antifasciste Lyon et environs) et la CRI (coordination contre le racisme et l’islamophobie), jugées le même jour que les Soulèvements, ont été dissoutes. Les arguments utilisés sont scandaleux ! Pour la CRI : »La Coordination contre le racisme et l’islamophobie a publié des propos tendant à imposer l’idée que les pouvoirs publics, ou encore de nombreux partis politiques et médias, seraient systématiquement hostiles aux musulmans et instrumentaliseraient l’antisémitisme pour leur nuire. Ces publications ont suscité de nombreux commentaires haineux, antisémites et injurieux sans que l’association ne tente de les contredire ou de les effacer. Le Conseil d’État estime que sa dissolution, en tant qu’elle était fondée sur le 6° de l’article L. 212-1, n’était pas illégale."

Alors, sortons dans la rue, maintenons et amplifions les manifestations prévues ces prochains jours ! Pour continuer la lutte contre les dissolutions des collectifs antiracistes et antifascistes et pour fêter cette victoire historique ! Définitivement, on ne dissout pas un soulèvement !

Venez célébrer avec nous cette victoire politique qui nous concerne toutes et tous autour d’un grand apéro festif partagé et populaire. Amenez à boire, à manger, vos instruments, pour vivre ensemble cette étape joyeuse dans la construction du mouvement.

RDV place wilson samedi 11 nov à partir de 17h pour festoyer !

Et on continue bientôt !

Appel international à des journées d’action contre Lafarge et le monde du béton (9-12 décembre 2023)

JPEG - 24.4 ko

Bientôt à Dijon : une soirée d’informations autour du béton et des actions à venir



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Soulèvements de la Terre

Pour un soulèvement anti-fasciste

En réaction à la grave crise politique que traverse le pays et face au péril de la prise du pouvoir par l’extrême-droite, les Soulèvements de la Terre publient un texte d’analyse de la situation et d’appel à constituer un réseau de résistance face au néo-fascisme.