Il y a 5 ans Jérôme Laronze était tué par des gendarmes


Saône-et-Loire

Journée d’hommage à Jérôme Laronze - 5 ans de combat

Le 21 mai 2022 nous vous attendons sur la ferme des Senauds à Trivy pour rendre hommage à Jérôme Laronze et à ses luttes pour un monde plus juste, débarrassé d’un tas de normes qui nous étouffent et nous empoissonnent.
Orwell, Giono étaient ses sources d’inspiration et de réflexion.
Son crédo était le ralentissement et l’action locale pour protéger la biodiversité et la paysannerie à l’heure où ses champs sont éventrés par une 4X4 voies pour traverser plus vite nos campagnes. Il aspirait à plus d’autonomie pour les paysans pour des produits plus sains et qualitatifs quand les politiques agricoles encouragent la concentration et l’agriculture extensive par un système de primes qui valorise la quantité au détriment de la qualité. Un modèle destructeur des écosystèmes mais surtout des paysans, assujettis à toujours plus de contraintes administratives destinées à contenir les risques sanitaires de cette concentration, qui profite in fine à ceux qui sont les concepteurs de ce modèle, les industriels et les traders.
Son discours semble aujourd’hui plus audible après les rapports successifs du GIEC, après les alertes et marches pour le climat, après les catastrophes climatiques et aussi après une pandémie qui a mis à l’arrêt une économie mondialisée et prédatrice, qui a montré ses limites et notre besoin d’autonomie alimentaire et donc de paysans en capacité de produire et de nous nourrir sainement.
N’oublions pas que Jérôme avait converti sa ferme au bio, pratiquait la permaculture, refusait l’usage des antibios et surtout s’émerveillait du retour des hirondelles chaque printemps dans ses écuries.
Un paysan poète, un paysan qui a refusé d’exploiter la nature.
N’oublions pas ce paysan qui s’est levé contre l’absurde et le futile pour retrouver l’essentiel, n’oublions pas ce paysan qu’on a persécuté des années pour avoir osé braver les lobbies agricoles en tous genres, dans un territoire qui lui était hostile, n’oublions pas combien il est difficile et courageux d’avoir raison trop tôt, ne jugeons pas trop vite ses doutes, ses abandons, ses désespoirs alors qu’il était seul dans cette lutte pour notre survie à tous, paysans et mangeurs.
N’oublions pas qu’il a été traqué puis tué par un gendarme pour voir eu raison trop tôt !
Cette journée sera celle de l’hommage et du souvenir, celle de la révolte contre les injustices commises sur sa ferme lors de contrôles militarisés, annulés depuis par décision judiciaire, celle des doutes et des peurs face à une instruction pénale qui n’instruit pas les éléments à charge de ce dossier, celle de l’espoir partagé en découvrant les alternatives pour la défense d’un monde paysan autonome, reconnu, respecté, en capacité comme tout travailleur de recevoir les fruits de son labeur.
Ce 21 mai 2022, nos invités seront la voie de Jérôme et tous connaissent parfaitement le monde paysan.
Patrick Bougeard, par son parcours de vie et son engagement en tant qu’ancien président de Solidarité paysans nous interpellera, sans langue de bois.
Pas de blabla, mais du vécu, du concret, des expériences de terrain pour dire les erreurs d’un modèle industriel dont ni nous ni nos enfants ne veulent, pour montrer les initiatives locales en cours pour un modèle paysan ancré dans son territoire et son environnement.
Le 21 mai 2022, à Trivy avec nous si vous voulez aussi plus de justice pour Jérôme, sa famille, plus d’autonomie pour les paysans, plus de vivre ensemble. (Marie-Pierre LARONZE)
« Les choses de la terre, mon vieux, j’ai tant vécu avec elles, j’ai tant fait ma vie dans l’espace qu’elles laissaient, j’ai tant eu d’amis arbres, le vent s’est tant frotté contre moi que, quand j’ai de la peine, c’est à elles que je pense pour la consolation. » — Jean Giono, livre Un de Baumugnes

Samedi 21 mai 2022 à Trivy (71520)

Journée en hommage à Jérôme Laronze

Jérôme Laronze, paysan bio de 37 ans, a été abattu par un gendarme de la brigade de Cluny, le 20 mai 2017, après neuf jours de traque.

Souvenons-nous, 3 tirs mortels dont 2 dans le dos, alors qu’il voulait juste échapper à une hospitalisation forcée suite à un contrôle administratif sur sa ferme, le 11 mai 2017.

Souvenons-nous, Jérôme défendait un modèle d’agriculture paysanne à rebours de celui de l’agro-industrie et refusait l’usage des pesticides.

Souvenons-nous, Jérôme dénonçait les normes industrielles qui détruisent les écosystèmes et asservissent les paysans, avec un suicide chaque jour !

Souvenous-nous, Jérôme s’était levé contre cette agriculture mortifère et a subi en retour harcèlement, contrôles, sanctions, immobilisation de ses bêtes et tentative d’internement mettant en cause sa santé mentale !

Souvenons-nous, ces contrôles ont été jugés illégaux par jugement définitif du tribunal administratif de Dijon du 28 février 2020.

Souvenons-nous, malgré les tirs dans le dos, malgré l’absence de secours durant 25 minutes, malgré la disparition des pièces à conviction (4 étuis sur les 6 cartouches tirées ont disparu), les juges d’instruction rejettent toutes nos demandes d’actes nécessaires à la vérité et à l’oeuvre de justice !

Souvenons-nous, une injustice où qu’elle soit est une menace pour la justice partout !

Rassemblons-nous ce 21 mai à Trivy
Rendons hommage à Jérôme et ses luttes,
Recueillons-nous pour lui,
Montrons notre soutien et notre détermination à sa famille et à ses proches
Exigeons Justice.

5 ans après le drame,
nous n’oublions pas,
ni Jérôme, ni sa mort injuste et violente,
ni ses luttes.

Programme du Samedi 21 Mai 2022

10h30 Accueil à la ferme de Jérôme, à Trivy (Les Senauds).
11h : Point sur l’instruction pénale de l’affaire Jérôme Laronze.
12h : Repas partagé (apportez vos mets, couverts et sièges).
14h : Table ronde sur le développement agro-industriel depuis ces 30 dernières années, son impact sur les paysans et les perspectives : Destruction du vivant, Asservissements et Hécatombes des paysans, Résistances individuelles et collectives et Alternatives paysannes.
Grand invité : Patrick Bougeard, ancien paysan, ancien président de Solidarité Paysans, président de l’Atelier Paysan.

Interventions de paysans et acteurs locaux avec débats citoyens :

  • Témoignage de Patrick BOUGEARD : Un regard engagé sur un monde paysan maltraité (rétrospective et analyse sur les politiques agricoles et ses acteurs, quels effets sur le monde paysan et la biodiversité, quelles évolutions espérées).
  • Témoignage de Solidarité Paysans 71 : Des regards croisés sur un monde paysan oublié (Pierre CINIER, ancien salarié de coopérative, et Philippe LAPRAY, médecin, racontent leur quotidien aux côtés des paysans en difficultés)
  • Témoignage d’Émilie JEANNIN et Marie-Noëlle LARONZE : Des regards concernés sur des mondes à réconcilier (Le Bœuf Ethique ou l’alternative de l’abattoir mobile, les abattoirs de proximité, la vente directe : un espoir d’émancipation des paysans par les circuits couds ?)

17h-17h30 : Un apéritif paysan offert par le comité de soutien et la famille de Jérôme clôturera cette journée.

Justice et verite pour Jérôme Laronze



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Campagnes

Nouveau procès des Faucheurs Volontaires à Dijon !

Lundi 4 avril à 13 h30, 6 Faucheurs volontaires de Côte-d’Or comparaissent au TGI de Dijon pour être jugés suite à la destruction d’une parcelle d’essai de colza par une centaine de personnes en 2017 à Villy-le-Moutiers. Rassemblement et pique-nique de soutien devant le tribunal.

Un Faucheur Volontaire d’OGM de Côte d’Or convoqué au commissariat

Une inspection citoyenne revendiquée par 80 Faucheur.ses Volontaires venu.e.s de toute la France a eu lieu le 10 novembre 2021 dans l’entreprise RAGT Semence de Calmont dans l’Aveyron. Après une dizaine d’auditions dans l’Aveyron, Pierre Clément est le quatrième Faucheur de Côte d’Or a être entendu pour cette affaire.

Articles de la même thématique : Police