Journée de mobilisation et de grève dans la santé et l’action sociale


Saône-et-Loire

Ça suffit d’être corvéable et serviables à souhait ! Nous sommes épuisé·e·s !
Communiqué de l’intersyndicale.

-* Mâcon : Rassemblement dès 14h00 pour manifester à 15h00 depuis le Conseil Départemental jusqu’à la délégation Territoriale de l’ARS – Lire le tract de l’USD 71
-* Auxerre : rassemblement devant le CH d’Auxerre à 14h30 suivi d’une manifestation au Conseil départemental – Lire le tract de l’USD 89
- Besançon : rassemblement 17h00 devant la préfecture
-* Dijon : rassemblement 13h30 devant la Mutualité Française (16 Boulevard de Sévigné)

L’ensemble des professionnel·le·s de l’hôpital public et des établissements de santé et d’action sociale sont essentielles, notamment pour garantir à toutes et tous l’accès aux droits sociaux et aux soins. Les personnels continuent à se dévouer corps et âme, au détrirnent de leur propre santé et vie familiale, pour assurer une prise en charge de qualité et un accueil digne de la population pendant cette période de pandémie COVID 19 qui dure depuis plus d’un an.

Combien faudra -t-il de crises sanitaires, de professionnelle qui jettent leurs blouse, pour que le gouvernement change radicalement de politique sociale et de santé ? À quand une réelle politique en matière d’emploi et de salaire, pour améliorer les conditions de travail des salarié·es de nos secteurs d’activités ?

Les organisations syndicales médicales et paramédicales AMUF, APH, CGT, CFE-CGC, SUD, le printemps de la psychiatrie avec la Coordination Nationale des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité et le collectif inter-hôpitaux, dans l’unité, appellent à une journée de mobilisation et de grève le 15 juin 2021 dans les établissements du sanitaire, du médico-social, et du social privé et public.

Ensemble, nous exigeons l’ouverture de véritables négociations sur l’avenir de l’hôpital public et des établissements de Santé et d’Action Sociale comportant :
• L’équité de traitement dans l’attribution des mesures salariales issues du protocole d’accord du Ségur de la santé, l’attribution immédiate des 183 euros pour l’ensemble du personnel des secteurs du médico-social et social associatif, ainsi que pour les établissements autonomes ;
• La reconnaissance et la franche revalorisation générale des rémunérations et évolutions des carrières médicales et non médicales, se traduisant par une augmentation qui corresponde aux qualifications et responsabilités de ces métiers ;
• Le recrutement immédiat de centaines de milliers de professionnel·le·s supplémentaires, un plan de formation pluridisciplinaire correspondant et l’ouverture immédiate d’un grand nombre de places d’étudiante, dans les différentes écoles et facultés pour nos professions ;
• L’arrêt des fermetures de services, d’établissements et des réouvertures de lits, de structures, partout où cela est nécessaire ;
• Une gouvernance des hôpitaux, des établissements du sanitaire, du médico-social et du social plus ouverte aux personnels et aux usagèr.e, ;
• L’égalité d’accès, d’accueil et de prise en charge de qualité pour la population sur tout le territoire ;
• L’augmentation du budget consacré à l’hôpital et à nos établissements dans ta loi de Financement de la Sécurité Sociale 2022.

Déterminé·e·s et uni·e·s, étudiante·s, salarié·e·s, retraité·e·s et usagèr·e·s, pour exiger des moyens supplémentaires qui nous reconnaissent, nous respectent en faveur de meilleures condition, d’études, de travail et obtenir des services de qualité pour toute la population.

15 juin 2021

JPEG - 300.1 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Grèves, blocage, sabotage

Nouveau jour de grève pour la Sécurité Sociale

Mouvement de la Sécurité Sociale pour l’amélioration des conditions de travail, nouvel appel à la grève le mardi 18 janvier, avec rassemblement devant la CPAM et la CAF de Dijon.

Articles de la même thématique : Services publics

Médico-social : la parole aux grévistes dijonnaises

La 11 janvier, de nombreu·ses soignant·es des domaines de la santé et du médico-social étaient en grève pour obtenir de meilleures conditions de travail. Quelques manifestantes nous racontent pourquoi elles se sont mises en mouvement. Elles reviennent sur les conditions de travail dans les établissements dijonnais, et particulièrement au CHS de la Chartreuse.