[Dijon] L’antispécisme, une lutte politique ?

Intervention de Adrian Debord pour proposer une autre compréhension de l’antispécisme, en le distinguant du véganisme et en le recontextualisant comme lutte politique en lien avec les autres luttes contre les oppressions.

Trop sensible, trop naif, superflu ou secondaire, l’antispécisme est, dans nos milieux de lutte, encore souvent discrédité. Face a l’urgence de la montée du fascisme, l’urgence écologique, la hausse des violences lgbtqiaphobes et mysogines, pourquoi parler des animaux ? N’est-ce-pas le luxe prétentieux de personnes qui n’ont rien de mieux à faire ? Le moyen d’une bonne conscience politique commode ? Ou, pire, un discours servant à justifier d’une islamophobie crasse ?
L’objet de cette intervention sera de proposer une autre compréhension de l’antispécisme, en le distinguant du véganisme et en le recontextualisant comme lutte politique en lien avec les autres luttes contre les oppressions ; d’interroger les préjugés et représentations mais aussi certaines limites de l’antispécisme pour l’intégrer au sein de nos milieux comme une lutte importante et à part entière : celle contre l’oppression exceptionnellement meurtrière des animaux non-humains.

le 6 Novembre a l’Espace Autogéré des Tanneries, 37 Rue des Ateliers, Dijon


P.-S.

Venez partager un repas convivial prix libre à la fin de l’intervention !


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Antispécisme

[Genève] Rassemblement de soutien à Matthias et Mirabelle

Solidarité avec Matthias et Mirabelle, qui passent en jugement, soupçonnés de sabotages contre plusieurs institutions impliquées dans la maltraitance animale (McDo, boucheries, Abattoir de Perly, Uni de Fribourg pratiquant la vivisection, etc.).

Morsures : rencontres antispécistes

Les 4,5 et 6 octobre 2019 auront lieu à Genève trois jours de rencontres contre l’exploitation animale. Voici le programme !

Antispéciste suisse emprisonné : la détention provisoire prolongée

Placé en détention depuis fin novembre 2018, Matthias*, activiste antispéciste soupçonné de dégradations matérielles, devait pouvoir sortir le 5 août 2019. Mais en date du 29 juillet, le Ministère public réclame une nouvelle prolongation de deux mois, invoquant un potentiel risque de récidive.