Sale temps pour les capitalistes : Rabasse.info rejoint le réseau Mutu pour relayer les luttes de Franche-Comté !

Cyberaction : Ne sciez pas les branches de l’Aérodrome de Branches !


Yonne

Le Syndicat mixte de l’aérodrome d’Auxerre-Branches vient de relancer le projet de coupe des arbres de la forêt afin de pouvoir utiliser les 1650 mètres de la piste d’atterrissage (au lieu des 1200 m actuels) et afin de pouvoir accueillir les avions de « plus de trente places ». Une cyberaction est lancée.

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à contact@agglo-auxerrois.fr

Avec les éléments suivants :

Sujet : Ne sciez pas les Branches de l’Aérodrome
Message : Madame, Monsieur
Ce projet irresponsable est dépourvu d’intérêt économique pour le département, coûteux en finances publiques et écologiquement catastrophique au vu des enjeux actuels sur le climat.
Je réaffirme donc mon opposition au projet d’extension et à la coupe des arbres de la forêt de Branches.
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/nesciezpaslesbranchesdelaynrodromed-6294.html

La forêt de Branches (89) menacée, stop au désastre écologique

33 ha de la forêt de Branches sont en danger de coupe à ras pour les besoins inutiles de l’aérodrome d’Auxerre-Branches. Une mobilisation est en cours pour empêcher cette destruction : création d’un collectif, pétition et manifestation ce mercredi 8 janvier à 17h.

24 janvier 2020


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Luttes territoriales

Articles de la même thématique : Bétonisation

6000 opposant.es à l’A69 défient l’interdiction de manifester et font converger les révoltes face aux projets autoroutiers

L’A69, projet emblématique de la fuite en avant de l’état, est contestée de toutes parts. Depuis des mois, le gouvernement lui-même avoue que le chantier ne se poursuit que parce qu’il est commencé. Il n’est pourtant jamais trop tard pour avouer ses erreurs et renoncer à un projet absurde construit au bénéfice des intérêts privés des barons du BTP et de l’entreprise Pierre Fabre.