Sale temps pour les capitalistes : Rabasse.info rejoint le réseau Mutu pour relayer les luttes de Franche-Comté !

Les Soulèvements de la terre dénoncent une nouvelle opération pour tenter de faire taire un mouvement populaire



Plus de 15 personnes ont été arrêtées ce matin dans toute la France

Tôt ce matin, au moins 18 personnes ont été arrêtées et mises en garde à vue dans une dizaine de lieux différents à travers la France, notamment à Notre-Dame-des-Landes. Cette opération policière de grande envergure - à la veille de la dissolution annoncée des Soulèvements de la terre - est avant tout une opération de communication et d’intimidation contre le mouvement social dans son ensemble.

Les motifs ne nous sont pas encore entièrement connus, mais ont été mentionnés par les forces de l’ordre durant leurs interventions notamment l’action contre l’usine Lafarge à Bouc-bel-air en décembre dernier et l’action de Ste Soline. Rien ne permet d’affirmer à ce stade sur quels éléments matériels se fonde la procédure.

Ces arrestations interviennent alors que Olivier Veran a annoncé la dissolution programmée des Soulèvements de la terre par décret en conseil des ministres ce mercredi 21 juin : une dissolution très politique et particulièrement inquiétante réclamée directement au chef de l’Etat par l’agro-industrie et la FNSEA. Car le gouvernement se plie ainsi aux pressions du syndicat qui menaçait, en l’absence de dissolution, de s’en prendre violemment aux individus de la Confédération Paysanne et des Soulèvements de la terre.

Ces arrestations s’inscrivent dans une répression continue, notamment après une vague qui s’est déroulée le 5 juin et a donné lieu à des gardes de vues allant parfois jusqu’à 82 heures.

Mais viser quelques personnes masque mal la réalité : c’est plus de 108 000 personnes qui ont signé l’appel « Nous sommes les Soulèvements de la Terre » début avril, et plus de 180 comités locaux à travers la Francequi en font partie et soutiennent le mouvement populaire de défense des terres et de l’eau.

Ces arrestations confirment la fébrilité du gouvernement et sa crainte d’un mouvement toujours plus populaire et légitime. À l’heure où le réchauffement climatique s’accélère, où l’agro-industrie et les lobbies s’approprient l’eau et les terres, l’urgence est à une réappropriation collective des biens communs et à un partage des ressources qui se raréfient.

Rien n’arrêtera celles et ceux qui se soulèvent contre cette injustice flagrante. Nous le savons, la véritable association de malfaiteurs, c’est celle entre le gouvernement, le lobby agro-industriel et le secteur du BTP qui est en passe de détruire la terre de manière irréversible.

Essayer de faire taire les Soulèvements de la terre est une vaine tentative de casser le thermomètre plutot que de s’inquiéter de la température.

Nous rappelons que nous soutenons les actions passées comme futures pour le partage de l’eau et des terres, qu’elles sont fatalement amenées à s’amplifier tant que les responsables continueront leurs destructions et leurs accaparements.

De notre côté, nous préparons notre défense contre la dissolution, loin des épouvantails créés par la communication gouvernementale. Nous rappelons la présomption d’innocence des personnes arrêtées. Nous irons devant la justice et croyons dans la possibilité d’une victoire juridique pour casser cette décision inique, comme ce fut le cas pour d’autres dissolutions pour motif politique des dernières années.

Nous dénonçons notamment l’arrestation d’un des portes paroles des Soulèvements de la terre invité au même moment dans plusieurs médias. Cette arrestation vise directement à l’empêcher de s’exprimer publiquement sur la dissolution : une tentative inacceptable de museler la liberté d’expression.

Nous appelons à maintenir et amplifier les rassemblements prévus partout en France devant les préfectures dès demain soir, le 21 juin à 19h

Mais aussi le 28 juin au soir partout en France également.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Répression

Manifestation nationale pour la libération de Georges Abdallah

Nous, signataires de cet appel, nous nous engageons une fois de plus à coordonner l’ensemble de nos forces en soutien à l’héroïque résistance du peuple palestinien et à Georges Abdallah lors de la prochaine semaine internationale d’actions du 8 au 15 juin et à mobiliser massivement pour la nouvelle manifestation nationale organisée le 15 juin à Lyon afin d’appuyer la 10e demande de libération conditionnelle de Georges Abdallah et exiger sa libération.

Kanaky-Nouvelle Calédonie : contre la violence coloniale

Conséquence logique du sabotage méthodique du processus de décolonisation par l’État français, l’heure est à l’affrontement en Kanaky-Nouvelle Calédonie, qui a déjà fait plusieurs morts. Il est urgent de dénoncer la responsabilité première de la politique coloniale française, des colons sur place, de s’opposer à la menace qui plane sur les indépendantistes et la CCAT (Cellule de coordination des actions sur le terrain) en particulier et de soutenir la lutte légitime du peuple Kanak.

Articles de la même thématique : Soulèvements de la Terre

Stop Greendock - Panique sur la logistique

Du 24 au 26 mai, week-end d’actions, de débats, de festivités et de manifestations contre un projet d’entrepôt géant nommé Greendock, dans la banlieue nord de Paris.

[Podcast] Présentation détaillée de la Saison 7 des Soulèvements de la Terre

Sur la Radio amie Zinzine - radio libre installée en Provence depuis 1981 - deux émissions du programme Quand la terre se soulève nous proposent de découvrir de façons détaillées les différentes luttes qui vont rythmer la Saison 7 des Soulèvements de la Terre à la cadence d’éperonnage . Ici les émissions vont dans le fond des choses et donnent la parole à des militant.e.s qui nous présentent à travers leurs enjeux et leur histoire, leurs luttes et leurs complexités.