Rassemblement contre la dictature au Tchad



Nous relayons ici l’appel des réfugiés tchadiens contre le président-dictateur et contre l’interventionnisme français qui le maintient au pouvoir depuis 1990. Rassemblement samedi 23 février à 11h place de la République.

Les réfugiés tchadiens appellent à un rassemblement contre l’ingérence française au Tchad.
Du 03 au 06 février dernier les Mirage 2000 français ont bombardé une colonne d’opposants au régime D’Idriss Deby. Ce dictateur se maintient au pouvoir grâce à l’appui militaire de la France et ce, depuis 1990. Le Tchad, pays symbole de la Françafrique, accueille le plus gros contingent de soldats français en Afrique.

plus d’info ici : https://survie.org/pays/tchad/

RASSEMBLEMENT SAMEDI 23 à 11H - PLACE DE LA REPUBLIQUE

Aux citoyens tchadiens vivant au Tchad et à l’étranger,
ainsi qu’à l’ensemble de la population française,

Nous appelons à une manifestation contre la dictature du président tchadien Idriss Déby, et aussi contre le soutien du président français à cette dictature.

Nous demandons également l’arrêt des bombardements de l’aviation française qui ont tué des citoyens tchadiens.

Le président tchadien est un vrai dictateur, tout le monde le sait. Il se maintient au pouvoir depuis 1990 par la force et des simulacres d’élections.
A part sa famille, rien ne lui importe, alors que nous sommes tous des tchadiens, et nous voulons tout simplement que la paix soit dans notre pays.
Son régime tue les opposants, les familles des opposants, des lycéens, des étudiants, de nombreux viols sont commis, l’affaire Zouhoura qui a éclaté l’an dernier n’est qu’un exemple parmi de nombreux autres.

Nous posons cette question à la France : pourquoi soutenir cette dictature ? Pour tuer notre peuple tchadien ?

Ô peuple tchadien hommes, femmes, enfants, réveillez vous !
Il est temps de vous réveiller contre cette dictature horrible. Elle nous a pris en otage, elle nous a vendu, elle a vendu notre terre, notre pays, elle gaspille l’argent comme des feuilles en l’air.
Il y a une semaine, l’armée française a bombardé les rebelles tchadiens. Plus de 150 personnes ont perdus la vie, et plus de 250 ont été arrêtés.
Ce n’est pas la première fois que la France intervient pour sauver le régime de Déby.

La France n’a aucun droit d’entrer dans ce problème. Ce problème est un problème tchado-tchadien.
Nous demandons la justice pour ces victimes et ce par tous les moyens possibles.
Nous voulons la liberté et la paix dans notre pays.

Des réfugiés tchadiens à Dijon et en France



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Impérialisme, colonialisme

Nouveau rassemblement pour la Palestine ce vendredi

"La dépossession des palestiniens se poursuit sous nos yeux.
Nous appelons toute personne attachée aux droits humains universels à se mobiliser. Nous ne pouvons plus rester silencieux !"
Rassemblement vendredi 21, à 17h place du Bareuzai.

[En images] Malgré l’interdiction quelques dizaines de personnes ont manifesté leur soutien au peuple palestinien

Suite aux opérations de nettoyage ethnique dans certains quartier de Jérusalem Est et aux bombardement d’Israël contre une partie des territoires palestiniens, une manifestation était appelée vendredi 14 mai pour soutenir les palestinien·nes. Dans l’après-midi, la préfecture a annoncé l’interdiction du rassemblement pour des raisons absurdes, ce qui n’a pas empêcher quelques dizaines de personnes d’être présentes place du Bareuzai.

Rassemblement de soutien au peuple palestinien à Dijon ce vendredi

Depuis plusieurs semaines l’armée israélienne, les colons, les bandes fascistes et racistes des suprémacistes israéliens, multiplient les agressions à l’encontre des Palestiniens de Jérusalem : interdiction d’accès à la vieille ville de Jérusalem et aux lieux saints en ce mois de ramadan, provocations et agressions permanentes de la part des colons, appels au meurtre...
Rassemblement vendredi 14 place du Bareuzai.

Articles de la même thématique : Guerres