Rencontre-débat sur la santé des femmes aujourd’hui : échanges avec Naïké Desquesnes et Martin Winckler !



À quelques jours de la journée internationale de lutte contre les violences de genre, le Planning Familial 21 a le plaisir d’accueillir deux auteur·ices pour parler de violences médicales, de consentement, de santé et de soins féministes : Martin Winckler et Naïké Desquesnes (collectif Notre Corps, nous-mêmes), lors d’une rencontre-débat sur « La santé des femmes aujourd’hui ».

Le Planning Familial est un mouvement militant qui prend en compte toutes les sexualités, défend le droit à la contraception, à l’avortement et à l’éducation à la sexualité. Il dénonce et combat toutes les formes de violences, lutte contre le sida et les IST, contre toutes les formes de discrimination et contre les inégalités sociales. L’association départementale du Planning Familial 21 a été recréée en Côte d’Or en mai 2020, et développe depuis des actions autour de la sexualité, de l’égalité et de la santé, sur le principe de l’éducation populaire.

À quelques jours de la journée internationale de lutte contre les violences de genre, le Planning Familial 21 a le plaisir d’accueillir deux auteur·ices pour parler de violences médicales, de consentement, de santé et de soins féministes :

Martin WINCKLER, médecin, allié féministe, militant, romancier et auteur de nombreux ouvrages dénonçant les violences gynécologiques et obstétricales et plus largement les maltraitances de la médecine sexiste et patriarcale. Son dernier essai "C’est mon corps" est un guide de santé à destination des femmes, inclusif, déculpabilisant et empouvoirant.

Naiké DESQUESNES, journaliste et éditrice aux Editions de la Dernière Lettre (qui publie la revue Z), elle est une des autrices du collectif “Notre corps, nous-mêmes” qui a écrit à plusieurs mains et réactualisé le manuel de santé féministe du même nom. Dans le manuel “Notre corps, nous-mêmes”, elle a dessiné les schémas, travaillé sur l’anatomie, le post-partum, et les ripostes au pouvoir médical et à ses violences, comme l’auto-examen collectif.

Au PF21, nous sommes persuadé·e·ss que ces deux guides sont des outils précieux à l’éducation des femmes sur leur corps et leur santé, afin de faire des choix libres et éclairés les concernant. Cette soirée sera aussi l’occasion d’aborder ces sujets dans un contexte démédicalisé, d’informer sans imposer et de lutter contre le sexisme dans le corps médical.

PNG - 541.6 ko

C’est avec fierté le Planning Familial 21 proposera une soirée riche en informations, partages et échanges. La très célèbre librairie dijonnaise La Fleur qui pousse à l’intérieur sera aussi présente pour vendre quelques ouvrages. La rencontre-débat aura lieu à la bibliothèque municipale La Nef, à partir de 18h30 (accueil).

La rencontre est accessible uniquement sur inscription : https://forms.gle/V2eHdjkiTs37ZUxB9

L’accès est entièrement gratuit.

Informations pratiques :
Date : mercredi 17 novembre 2021
Horaires : de 19h à 20h30
(accueil à partir de 18h30)
Lieu : Bibliothèque La Nef (1, place du Théâtre à Dijon)
Tarif : gratuit
accessibilité PMR : à confirmer
COVID : Mesures sanitaires en vigueur respectées



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Féminisme(s)

300 personnes rassemblées contre les violences sexistes et sexuelles !

Ce samedi, notre collectif 25 Novembre, associé à d’autres collectifs et associations dijonnaises, avons appelé à marcher dans les rues de Dijon pour le 25 novembre, journée internationale contre les violences sexistes et sexuelles. Le rendez-vous a été fixé le samedi 27 novembre 14h place Darcy. Vous voulez tout savoir sur le déroulé de la manifestation mais êtes resté·e·s sur votre faim en lisant l’article de notre quotidien local Le Bien Public ? N’ayez crainte, nous avons ce qu’il vous faut sous la main.

Articles de la même thématique : Sexualités

#38 Planning familial & santé des femmes

Où il est question de l’histoire du planning familial, de l’ouverture d’une section départementale à Dijon et d’une discussion autour de la santé des femmes aujourd’hui.

Après des années d’absence, le Planning Familial revient en Côte d’Or !

50 ans après la publication, le 5 avril 1971, du manifeste des 343 femmes déclarant avoir avorté (ou manifeste des 343 salopes, appellation que nous devons à Charlie Hebdo), les combats pour les droits qui permettent la maîtrise de la fécondité sont encore et toujours à défendre. Après 30 à 40 ans d’absence, le Planning Familial se réinstalle en Côte d’Or.