Rencontre et projection avec Lyad Alasttal

Jeudi 21 novembre, à 19h aux Tanneries, le collectif d’organisation du festival du film palestinien de Dijon accueille Lyad Alasttal, cinéaste de Gaza, initiateur du projet Gaza stories qui a pour objectif de témoigner à partir de courts métrages de la vie à Gaza.

Iyad propose de présenter un film qu’il a réalisé en 2015 autour d’un femme qui conduit un bus scolaire à Gaza, puis le projet Gaza Stories, de visionner des films de Gaza Stories et de discuter avec les gens présents sur le projet, les films et la situation à Gaza.

https://blogs.mediapart.fr/gabas/blog/050819/gaza-stories-quand-lart-est-enfance

GAZA STORIES

Un projet de site multimédia à Gaza pour le monde

Gaza Sories, est un projet multimédia palestinien en français et en anglais, qui veut montrer au reste du monde le vécu au quotidien dans la bande de Gaza.
Nous sommes une équipe de cinéastes et journalistes Gazaouis qui publieront sur le site :
• Des vidéos, reportages, documentaires et informations filmées sur la vie quotidienne et les questions politiques, économiques, sociales, associatives, artistiques et culturelles…
• Des paroles libres des habitant-e-s de Gaza à l’adresse de celles et ceux qui voudront bien les écouter
• Des articles, reportages et analyses de presse, et des photos
• Des traductions des meilleurs articles et analyses de la presse palestinienne et arabe
Aujourd’hui grâce aux réseaux sociaux, l’information passe très vite, mais aussi la désinformation ou les fake-news. Notre mission est de donner à voir des points de vues des Palestinien-ne-s de Gaza.
Grace à vos soutiens, Gaza Stories pourrait commencer à fonctionner dès le premier anniversaire des Marches du Retour à Gaza, le 30 mars 2019.
Les objectifs du projet :
• Fournir des informations écrites et filmées sur la vie quotidienne à Gaza
• Faire des reportages et films documentaires.
• Diffuser des émissions variées poétiques, littéraires, éducatives et artistiques.
• Recruter et former des stagiaires en journalisme et techniciens francophones et anglophones à Gaza.
• Devenir un partenaire avec les médias étrangers et faciliter leurs tournages dans la région.
• Faciliter les tournages des équipes de médias étrangers à Gaza, et mettre à leurs disposition notre équipe et notre connaissance du terrain.

Nous envisageons aussi de créer une play-liste sonore, avec des chansons françaises et palestiniennes et aussi des entretiens avec la étudiants qui parlent et apprennent le français ou l’anglais, à Gaza (Institut français de Gaza, université Alazhar et université Alaqsa).
Dans l’avenir Gaza Stories pourra devenir une chaîne web en streaming avec une large grille de programmation avec des émissions quotidiennes et hebdomadaires, des documentaires de tous formats, des reportages, musique…

La bande de Gaza est isolée du reste de la Palestine et du monde, sous blocus depuis plus de 13 ans. Elle subit des guerres à répétition et des attaques quotidiennes par terre, air et mer. Près de 2 millions d’habitants de cette étroite bande de terre entre l’Egypte et Israël, souffrent de mille maux, tandis que la communauté internationale garde les yeux ailleurs…
Mais depuis le 30 mars 2018, chaque vendredi voit des milliers de Palestiniens s’approcher de la barrière de séparation pour « les Marches du Retour », ces manifestations destinées à rappeler qu’ils ont été chassés de leurs terres. Ces marches ne s’arrêteront pas, disent-ils, tant qu’ils n’auront pas recouvré leurs droits.
Peu d’images racontent ces Marches autrement que sous l’angle spectaculaire. Comme sont rares les scènes de la vie au quotidien. Et nous voyons trop peu le point de vue de ceux qui habitent ce champ de ruines.
C’est pourquoi nous voulons défendre ce projet qui nous vient de l’intérieur, mené par des cinéastes, journalistes et habitants de Gaza. À l’initiative, notre ami le cinéaste Palestinien de Gaza Iyad Alasttal, que nous avons eu le plaisir d’accompagner cet automne, lors de la tournée en France et en Europe de son dernier film documentaire « Razan, une trace de papillon ».
La plupart des images que nous en voyons, lorsqu’elles nous arrivent, sont marquées par l’explosion de sang et de destructions.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Palestine

Piraterie