Résurgences Communes II : Territoires et usages face au droit



Notre présent est caractérisé par la résurgence des Communs. Pour les défendre, le droit doit-il être considéré comme une arme de l’ennemi ? Conférence de Sarah Vanuxem, suivie d’une discussion et d’un repas.

Notre présent est caractérisé par la résurgence des Communs. Îlots qui échappent aux logiques étatiques, spéculatives et extractivistes, ils apparaissent comme une voie aussi évidente que fragile face aux ravages du capitalisme.

Pour le Quartier Libre des Lentillères, l’enjeu politique actuel est toujours d’assurer sa pérennisation en tant qu’espace d’expérimentations, d’usages et de libertés réprimés ailleurs. Les formes de cette pérennisation passeront nécessairement par une confrontation avec un processus juridique.

Le droit doit-il être uniquement considéré comme une arme de l’ennemi ? Quelles pratiques juridiques avons-nous et pouvons-nous avoir afin d’accompagner la résurgence des Communs ?

10h Présentation et récapitulation des conférences du 26 janvier

10h30 La propriété de la Terre, par Sarah Vanuxem

Sarah Vanuxem nous invite à un renversement de perspective dans notre rapport à la notion de propriété. En définissant celle-ci comme faculté d’habiter des choses-lieux plutôt que comme possession et domination de choses-objets, elle ouvre la voie à une « conception écologique réaliste » du droit. Ce bouleversement de nos catégories de pensée rejoint dans ses préoccupations la lutte pour l’existence des Communs résurgents.

La journée aura lieu le samedi 13 avril à l’Espace autogéré des Tanneries, 37 rue des ateliers, Dijon.

JPEG - 466.1 ko

Voir en ligne : Fragmenter l’urbain

P.-S.

Un petit-déjeuner sera proposé à partir de 9h ainsi qu’un repas à l’issue de la conférence.


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Luttes territoriales

Projet ECLAT : mobilisation le 29 septembre

M. Accary doit rendre des comptes ! Les caisses publiques ne sauraient être utilisées pour financer des projets qui contribuent à la destruction de terres agricoles, au réchauffement climatique, à la pollution, à la surconsommation et à l’épuisement des ressources.

[Rouen] Manifestation nationale pour les Jardins Joyeux

Le 17 septembre, pour la journée de discussion sur l’écologie à Rouen, nous organisons une manifestation nationale contre l’artificialisation des terres et pour la défense des Jardins Joyeux. Nous invitons collectifs et associations écologiques engagés contre les projets inutiles à rejoindre notre appel.

Articles de la même thématique : Défense des Lentillères

Le Château de l’Angle expulsable

Après plusieurs mois d’occupation, les habitant·es de cette maison située sur le quartier des Lentillères ont reçu un « commandement de quitter les lieux », préalable nécéssaire à une expulsion. Appel à se montrer vigilant·es et réactif·ves en cas de tentative d’expulsion.

Les élu·es écolos saluent l’urbanisation de deux hectares des Lentillères

Le dernier conseil municipal a acté la nouvelle version du projet d’écocité qui menace les Lentillères, en réintroduisant deux hectares de béton à l’est du Quartier. Aucune opposition ne s’est élevée, pas même de la part des élu·es écolos qui s’estiment très satisfait·es de ce nouveau plan...

« Le droit des communs » - Intervention de Sarah Vanuxem

Retranscription d’une conférence de Sarah Vanuxem dans le cadre du séminaire « Fragmenter l’urbain » qui s’est tenu en avril 2019 aux Tanneries. Elle revient sur les possibilités d’aller chercher dans le droit des manières de redéfinir juridiquement la propriété de la terre.