Réunion publique Nous Toutes 21

Réunion ouverte à tou·te·s pour se rencontrer et commencer à penser / préparer la mobilisation dijonnaise du 23 novembre pour dénoncer les violences à l’encontre des femmes.

Dans le monde entier les femmes se mobilisent massivement pour pouvoir être libre d’avorter (les argentines, les irlandaises, les polonaises), contre le harcèlement et la discrimination à l’Université (les chiliennes), contre les gouvernements d’extrême droite (les hongroises, les brésiliennes), contre les violences sexistes et sexuelles (les espagnoles, les françaises). Les femmes sortent et crient leur colère partout.. et à Dijon aussi !

Nous proposons de tou·te·s se réunir ce mercredi 16 octobre pour prendre contact, évaluer combien nous sommes de motivé-e-s, s’informer sur les violences à l’encontre des femmes en général et commencer à penser / préparer la mobilisation dijonnaise du 23 novembre 2019 !

La réunion ouverte à tous et toutes. Si jamais tu es motivé-e pour nous aider à préparer la manif, fabriquer des pancartes, préparer d’autres actions de rue, ou toute autre chose, rejoins-nous !

RDV le mercredi 16 octobre au bar La Comédie (place du théâtre), à 17h.

JPEG - 235.4 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Féminisme(s)

Pride off au squat La Pigeonne à Strasbourg

Au squat La Pigeonne, on ne veut pas que juin soit le mois de notre visibilité et de notre récupération, mais au contraire un mois de plus dans l’année pour partager nos colères et notre soif de liberté ! On vous propose deux dimanches pour se retrouver et construire collectivement d’autres luttes et d’autres mémoires queers dans notre Bibliothèque Marsha P. Johnson.