Suivi de la pride, ses paillettes et ses rages !



Près de 5000 personnes pour une pride de folie ! Suivez le fil de la manif.

Suivi: 15 mises à jour. La plus récente en premier | la plus ancienne en premier
  • La manif retourne place de la lib pour se terminer

    Et laisse quelques traces derrière elle...

    JPEG - 261.3 ko
    JPEG - 182.2 ko
    JPEG - 262 ko
    JPEG - 205.2 ko
    JPEG - 195.7 ko
    JPEG - 191.9 ko
    JPEG - 158.4 ko
  • Prise de parole du collectif Instransigence

    « Faites du bruit, faites de l’art, écrivez des livres, enregistrez des films, ecrivez des articles de journaux ! On doit rendre irréfutable notre existence et notre humanité ! »

    JPEG - 153.1 ko
  • Performance de Dtox Onirique et Godzilla Femelle

    JPEG - 324.4 ko
  • Prise de parole et performance devant l’office du tourisme

    La pause commence par une prise de parole du cortège handi queer.
    « Nos existences même ne sont pas pensées. Même dans les milieux les plus inclusifs règne le validisme. Ce système d’oppression que l’on subit parce que nous ne correspondons pas aux normes de la validité. L’idéologie validiste veut que les corps et esprit jugés handicapés aient moins de valeurs et soit considéré comme inférieur. »

    JPEG - 286.8 ko
    JPEG - 426.6 ko
  • Les flics se font chier à mourir pendant que nous on s’éclate

    JPEG - 234.8 ko
  • « Nous sommes magnifiques, nous sommes dangereu.ses »

    Après avoir croisée trois camionettes de la nationale rue bannelier. La manif continue au tour des halles puis jusqu’à la place Saint Michel.

    JPEG - 351.9 ko
    JPEG - 292 ko
  • Tous les queer détestent la police

    Après le boulevard de Brosses la pride se dirige vers le centre ville en passant par Godrans et évidemment « Tout le monde déteste la police ». Quelques feux d’artifices se font entendre en queue de cortège.

    JPEG - 309.4 ko
  • Génération queerisé

    Le cortège chante et reprend les classiques de Mylène Farmer

    JPEG - 287.7 ko
    JPEG - 371 ko
    JPEG - 418 ko
    JPEG - 404.6 ko
  • Prise de parole du collectif Diivines à Darcy

    Le collectif Diivines a pour vocation de visibilier les personnes afrodescendantes, afro-caribéennes et racisées LGBTQI+. Le collectif dénonce l’utilisation du chloredécone dans tous les départements d’Outre-Mer alors qu’il est interdit en métropole.

    JPEG - 401.7 ko
  • « Brise des vitres pas mon coeur »

    Nos tagueureuses ont du talent

    JPEG - 234.2 ko
    JPEG - 317.7 ko
    JPEG - 210.2 ko
    JPEG - 507 ko
    JPEG - 496 ko
  • C’est la bonne ambiance

    5000 personnes avancent vers Darcy. Les gens aux fenêtres saluent la manif et la manif les salue !

    JPEG - 416.9 ko
  • Le cortège envahit le centre ville

    La tête de la manifestation arrive à Darcy alors que les dernières personnes partent de la place de la lib.

    JPEG - 433.5 ko
  • Départ de la manifestation

    La pride s’élance dans la rue de la libération au son des percus et des chants « solidarité avec les queers du monde entier »

    JPEG - 409.8 ko
  • 2000 personnes déjà sur la place de la lib

    Le monde arrive sur la place pendant qu’il y a les premiers discours.
    Le collectif 25 novembre dénonce le pinkwashing et la repression du mouvement social. L’organisation rappelle que la manif n’est pas déclaré mais qu’il n’y a jamais eu de problème à Dijon lors des manifs queer.

  • On commence le suivi de la Pride

    Des flots de gens envahissent le centre-ville pour cette pride de folie !

    JPEG - 367.1 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Féminisme(s)

S4 EP10 - 8 Mars, Grève des Femmes

A l’occasion du 8 mars, l’Actu des Oublié.es s’intéresse au mouvement transféministe italien, qui incarne la résistance face au post-fascisme de Meloni.

Articles de la même thématique : Luttes LGBTQIA+