Ouverture d’un squat à Lons-le-Saunier : tou.te.s au Feu Follet !


Jura

Le Feu Follet est un lieu qui vient d’être occupé à Lons-le-Saunier. Ceci est une invitation à le découvrir et à rencontrer ses occupants.

Salut la compagnie,

Nous occupons le Feu Follet depuis le mercredi 7 octobre, à Lons le Saunier, dans le Jura.
Vide depuis maintenant trois ans, le lieu regroupe deux immeubles d’habitation et un grand bâtiment collectif, ancien complexe sportif. Beaucoup d’espace pour beaucoup d’imagination donc.
Certain.e.s d’entre nous ont toujours vécu.e.s ici, d’autres y ont grandi.e.s et sont parti.es. quelques années, d’autres encore ont décidé.e.s de s’y installer, souvent lassé.e.s des tumultes de la grande ville - par ses flics, ses grands magasins, ses loisirs impayables, ses queues interminables devant les préfectures et les CAF, ses logiques de tri, d’effacement et d’entassement des plus précaires et ses expulsions pré-hivernales massives.
La répression croissante des formes d’habitats précaires n’arrangeant rien, sur fond d’instrumentalisation de faits divers et de petits calculs politiciens, les réformes du logement de ces dernières années couplées à l’asphyxie subventionnelle des assos solidaires, rendent aujourd’hui quasi impossible un accueil digne, voire un accueil tout court, des personnes qui en auront besoin cet hiver. Besoin vital, s’il est encore pertinent de le rappeler.

C’est sur ces constats partagés, que nous avons pris la décision de réquisitionner ces bâtiments, dans ce (très grand) village qu’est Lons, dans l’espoir qu’il puisse être un refuge, même temporaire, pour celleux qui en auront besoin.
Alors nous vous invitons, non seulement à venir mais à partager cette invitation avec les personnes de votre entourage qui pourraient en avoir besoin.
Si vous cherchez un toit pour l’hiver, un bout à manger, un local pour votre club tricot ou un bout de jardin pour vos patates, nous vous accueillons à bras ouverts.

Pour les plus proches (ou les plus deters) comme nos camarades de Dijon, Lyon et Besançon, nous vous invitons à venir nous rencontrer dès ce weekend !
Les dons de meubles, matelas, linges de maison et ustensiles de cuisine sont plus que bienvenus !
A tout vite, et forces à tou.te.s celleux qui subissent les expulsions en séries ces dernières semaines d’avant la trève…

Cœur sur vous,

le Collectif Six Roses

collectifsixroses@riseup.net



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Squat

[Besançon] Expulsion d’un squat de mineurs étrangers

Depuis plus d’un an ce logement de fonction réquisitionné par l’association Solmiré permet un abri à des jeunes isolés étrangers dont le Département conteste la minorité. Appel à manifester contre l’inaction des pouvoirs publics, les procédures kafkaiennes d’évaluations de la minorité et la maltraitance administrative qui en résulte.

Le Château de l’Angle expulsable

Après plusieurs mois d’occupation, les habitant·es de cette maison située sur le quartier des Lentillères ont reçu un « commandement de quitter les lieux », préalable nécéssaire à une expulsion. Appel à se montrer vigilant·es et réactif·ves en cas de tentative d’expulsion.

Quartier libre des Lentillères : Construire et défendre la Zone d’Ecologies Communale.

180 personnes et collectifs « penseur.euses et bâtisseur.euses de la ville » apportent leur soutien au quartier libre des Lentillères, à sa ZEC (Zone d’Ecologies Communale) ainsi qu’aux formes d’habitats diverses et multiplient qui peuplent le quartier ! Merci à elleux, leur soutien est précieux et sera déterminant dans la bataille !