Unitech rôde toujours, ne baissons pas la garde !



Communiqué du Collectif contre Unitech, Mardi 20 février 2024

Le Collectif contre Unitech tient à partager les dernières informations connues du projet de laverie nucléaire et d’une unité de décontamination à Suzannecourt (52) ainsi que ses questionnements. Les tergiversations de la société Unitech depuis quelques années ne doivent pas affecter notre vigilance : elle nous a malheureusement habitués à de nombreux rebondissements...

Point sur le volet juridique de la lutte contre le projet

L’audience du recours contre le permis de construire durant l’été 2023 nous avait permis d’apprendre que la société Unitech avait transmis un porté à connaissance au tribunal administratif, l’informant d’une « réduction d’activité ». La société entend par là l’abandon de la partie « blanchisserie nucléaire », tout en maintenant l’implantation d’une unité de de maintenance et de décontamination nucléaire. Depuis, nous savons que le tribunal administratif a demandé des compléments d’information à la société Unitech mais nous n’en avons pas encore connaissance. A ce jour aucune date d’audience n’est programmée. Nous restons très attentifs à l’évolution de ce recours.

Où en est-on concrètement ?

Nous n’en savons rien. Le Collectif contre Unitech a écrit à la Préfecture de la Haute-Marne afin de lui demander toutes les informations dont elle dispose sur l’évolution du projet Unitech. Un nouvel arrêté ou un arrêté modificatif devraient-ils être pris pour entériner l’abandon de la laverie nucléaire et encadrer l’implantation de l’activité de maintenance et de décontamination ? Dans le porté à connaissance la société annonce qu’une nouvelle demande d’autorisation d’urbanisme devrait être déposée, qu’en est-il ? La société Unitech, n’ayant aucunement appris de ses erreurs passées, continue de frapper par son manque de transparence envers la population et les élu-es locaux.

Que cache l’atelier de maintenance et de décontamination ?

Que la Marne soit préservée des rejets liquides radioactifs et de détergents de la blanchisserie nucléaire est indiscutablement une sacrée victoire pour nous et toutes les communes en aval du site de la Joinchère. Mais nous ne connaissons pas les contours de l’unité de maintenance et de décontamination et nous avons toutes les raisons d’être méfiant-es : dans le projet initial, la majorité des polluants atmosphériques provenaient de l’activité de maintenance de matériels et d’outillages à destination du secteur nucléaire... pas de la laverie nucléaire. Les travaux de décontamination et d’opération sur les métaux concentraient en effet 81% de la radioactivité totale émise par le site ! Des quantités conséquentes de métaux lourds (mercure, plomb, arsenic, cobalt, cadmium.. plus de 600 kg/an !), de composés organiques volatiles (dont les effets mutagènes, cancérigènes et générant des troubles respiratoires sont connus) étaient mentionnés. Il ressortait également du dossier que le bâtiment de décontamination et d’entreposage de containers émettait 15 fois plus de polluants radioactifs que la laverie ... Tout cela à moins d’un kilomètre des habitations, d’une crèche, d’une école et d’un centre commercial.

Quid du « nouveau projet » ? Là encore, impossible de répondre. Mais il est évident que cette activité est loin d’être anodine et nous n’avons aucune confiance en cette société qui a toujours brillé par sa rétention d’information et ses mensonges. Nous n’avons pas non plus oublié que l’arrêté préfectoral d’ouverture de l’enquête publique ne mentionnait pas l’existence de cette unité de maintenance et de décontamination.

Le Collectif contre Unitech reste sur le pont et est prêt à reprendre la lutte contre le projet sur tous les fronts tant que la société n’aura pas renoncé complètement et définitivement au bassin Joinvillois !



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Nucléaire

[Bure] Appel à don matériel pour la gare

Les annonces de l’ANDRA fin 2023 se sont confirmées… Nous allons avoir besoin de vous, de vos ami.es et de toutes les personnes attachées ou pas encore à ce lieu pour ne pas le laisser disparaître si facilement.

Programme des rencontres antinucléaires

Des rencontres printanières antinucléaires et anti-autoritaires auront lieu du mercredi 17 au mardi 23 avril 2024 à Bure (55). Au programme : assemblée plénière antinucléaire, promenades, plein d’ateliers, tables de presse, spectacles et 2 soirées concerts (les 20 et 23) ! Venez, ça va être super !!