Zemmour en Côte-d’Or : appel à une mobilisation générale



L’Union Syndicale Solidaires 21 appelle à une mobilisation d’ampleur contre la venue de Zemmour et de ses idées dans le département et à Dijon dans la journée du 06 novembre 2021.

Le « pas encore candidat » devrait se déplacer dans le département tout au long de la journée du 6 novembre et conclure son escapade par une réunion publique au Parc des Expositions de Dijon.

Depuis plusieurs années, nous assistons à une droitisation radicale du débat public, avec des lois sécuritaires (loi « sécurité globale »), anti-sociales (réforme de l’assurance-chômage) et racistes (loi dite des « principes républicains ») mises en œuvre lors du quinquennat Macron. Malgré une telle politique en cours, nous assistons à la création d’une « bulle Zemmour », encore plus immonde, en grande partie construite par les médias, normalisant les propos qu’il tient.

Le « presque-candidat » évoque déjà une partie de son ambition programmatique tout au long de ses balades médiatiques : semaine de 39h dans la fonction publique, âge de départ à la retraite poussé à 64 ans (il hésite avec 67 ans...), le retour de l’uniforme à l’école, refuse d’augmenter le SMIC et se prononce pour la suppression du droit du sol. Ces mesures qui pénaliseront l’ensemble des travailleuses.eurs et des précaires ne sont qu’une ébauche de son dessein politique. En plus de servir les intérêts des plus aisé.e.s, Zemmour n’est rien d’autre qu’un raciste, un misogyne, un homophobe et un révisionniste.

La propagation de telles idées ne sont pas sans conséquence sur la société dans son ensemble. En effet, elles génèrent division, violence et haine de l’autre et, c’est pour cela qu’elles doivent être combattues avec ardeur. Ces derniers mois à Dijon : des militantes féministes se sont faites agresser plusieurs fois, des tentatives de ratonnades ont eu lieu, le 15 octobre une croix gammée a été taguée sur la mosquée de Fontaine d’Ouche. C’est cela ce que porte en fond le discours de Zemmour -et des autres de la droite-extrême et de l’extrême-droite.

Plus que jamais, le mouvement social et les forces qui le composent doivent s’opposer à de telles idées mortifères et démontrer qu’une autre société est possible ! Nous appelons donc l’ensemble des citoyen.nes, des collectifs de luttes, des associations, des syndicats et des partis politiques à participer à des actions lors de la venue de cet immonde personnage dans le département. Nous invitons toutes les personnes à se rassembler une heure avant sa venue devant le Parc des Expositions pour montrer qu’ensemble nous n’avons pas peur de sa pensée abjecte.

Pour une société solidaire !



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Fascisme

Écofascismes - présentation discussion avec l’auteur

Antoine Dubiau viendra présenter son livre le jeudi 26 janvier à 19h à l’espace activité des Tanneries.
« Écofascistes ! » est parfois lancé comme une insulte pour discréditer les mouvements écologistes, qualifiés alors de « totalitarisme vert », l’auteur prend le parti d’analyser et théoriser ce à quoi le terme « écofascisme » peut concrètement et précisément faire référence. Pour cela il identifie un double mouvement qui relève à la fois de la fascisation de l’écologie et de l’écologisation du fascisme.

[Besançon] Manifestation antifasciste vendredi 27 janvier

Le vendredi 27 janvier 2023 à 13h30 une manifestation a été appelée devant le TGI de Besançon, en marge du procès de deux militants d’extrême-droite qui avaient profané une statue de Victor Hugo le 20 novembre dernier.

Brésil : Électoralisme de gauche, action directe fasciste et résistance antifasciste

Paru en novembre dernier, quelques jours après l’élection à la présidence du Brésil de Lula face au fasciste Jair Bolsonaro, ce texte revient sur la dynamique post-électorale et la passivité de la gauche institutionnelle face aux actions fascistes. À lire ou relire au lendemain de la manifestation bolsonariste du 8 janvier dans la capitale Brasilia.

Articles de la même thématique : Politique française

[Projection] Évasion fiscale : on en parle ou quoi ?

« Alors que les multinationales et les plus riches ont de moins en moins de scrupules et de plus en plus de moyens à leur disposition pour échapper à l’impôt, pour nous, simple citoyen, les politiques d’austérité s’intensifient et les inégalités explosent. » Projection suivie d’une rencontre avec le réalisateur.

Errance Urbaine #22 - Avril 2022

L’actualité vue par les rues de Dijon et alentours ces dernières semaines. Au programme ce mois-ci de l’antifascisme, des élections, et des nouvelles des Lentillères.