Greenwashing

  • Rebsamen, l’éléphant qui (vous) trompe énormément

    Pour faire oublier ses déconvenues sur le plan écologique, François Rebsamen mise tout sur les coups de comm’. Ainsi il s’érigeait récemment en défenseur des arbres centenaires pendant qu’il faisait détruire l’engrenage... Mais une fois gratté le vernis écologique il ne reste que mensonges et abus de pouvoir.

  • Projet de parcs photovoltaïques autour de Curtil-Saint-Seine

    Total Quadran vient de révéler aux Curtilien.nes son projet de convertir 80 hectares de terres agricoles autour du village en parcs photovoltaïques. Le permis de construire devrait être déposé à l’automne 2021, mais la contestation prend forme et les habitant.es entendent ne pas se laisser imposer cela.

  • Épidémie d’événementiel dans les bahuts

    Professeurs contestataires en voie d’extinction, journées de liesse obligatoire avec codes vestimentaires, petits drapeaux colorés, sonneries engagées : L’anthropocène selon Blanquer avec la complicité des chefs d’établissement. Et bientôt, le SNU, Service National Universel ! Bienvenue dans la nouvelle Éducation nationale, toujours plus fun, toujours plus cool.

  • Garden State : une réalité moins verte qu’on voudrait nous le faire croire !

    A longueur d’interviews ces dernières semaines, François Rebsamen, Nathalie Koenders et Thomas Ghitti vantent la qualité environnementale et les bienfaits pour le quartier du projet immobilier Garden State, tout en se contredisant et en entretenant le flou sur la véritable destination des espaces et les modalités de prise en compte de l’avis des riverains.
    Alors, « À quoi va ressembler Garden State ? » : les Jardins de l’Engrenage décryptent la situation.

0 | 10