Université



Articles liés

  • Communiqué des étudiant.e.s contre la loi immigration

    Communiqué rédigée par la mobilisation étudiante du campus de Dijon contre la loi immigration, appelant à l’Assemblée Générale le Mercredi 14 Février, à Midi. RDV sur l’Université devant le Batîment Droit-Lettres.

  • Sciences Po Paris : le paradis des violeurs

    TW : Mention de VSS.
    En réaction à la prise en charge catastrophique des violences sexistes et sexuelles par Sciences Po Paris, l’association féministe Les Hubertines du campus de Dijon et les autres associations sur tous les campus de l’école ont publié un communiqué et une lettre ouverte dénonçant l’hypocrisie science-piste et revendiquant des changements concrets.

  • Amphi Eicher occupé : programme des 15 et 16 mars

    Le Pôle AAFE est occupé depuis le 9 Mars pour l’organisation d’étudiant-e-s, enseignant-e-s et personnels contre la réforme des retraites et les évènements se suivent et ne se ressemblent pas !

  • Amphi Eicher occupé : programme du 10 au 14 mars

    Depuis jeudi matin, l’amphi Eicher, à la fac de Dijon, a été « libéré ». Son occupation a permis de faire se rencontrer des personnes qui souhaitent s’organiser pour faire tomber la réforme des retraites. Voici un programme pour les prochains jours qui vise à alimenter cette dynamique.

  • Pas d’occup sans organisation féministe !

    L’idée de ce texte collectif est de partager des réflexions et outils pour une organisation féministe des occupations de facs (ou autres !). Tout ça est parti de réunions en mixité choisie sans mec cis après les occup des facs de la Sorbonne et de l’EHESS en avril 2022. À la fois vénèrEs mais en même temps fièrEs d’avoir vécu des moments forts de lutte collective, on a essayé de mettre ça par écrit en pensant que ça pourrait aussi parler à d’autres. Un an plus tard nous y revoilà, que vivent les occup et l’orga féministe de nos luttes !

  • Le silence face à la violence sexiste à l’Institut Agro Dijon

    Nous, étudiantes de Institut Agro Dijon, souhaitons, par cet article, dénoncer l’impunité face au viol dans notre école, la protection des accusés par l’administration et la mise en danger des victimes au sein même des sites de l’école.
    Cet article fait suite à différents évènements dont ceux de la remise des diplômes et du gala des diplômé·es.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70