Énième scandale en CA du CROUS : les étudiant·e·s en ont marre !



Ce communiqué de presse de l’UNEF Bourgogne intervient après la décision du conseil d’administration du CNOUS d’augmenter les loyers de 3.5%

Une fois n’étant pas coutume, le premier conseil d’administration de la nouvelle mandature
des élu·e·s au CROUS a été plus que folklorique. En effet, après des mois de mise sous
pression, de violence verbale et d’une tentative de la faire démissionner, une des élues de
l’Union étudiante a décidé de rejoindre l’UNEF et d’en finir avec cette organisation aux
pratiques malsaines. Ayant décidé d’annoncer sa candidature UNEF à l’élection de la vice-
présidence du CROUS durant le CA, notre élue s’est vu être exclue du conseil par la directrice
générale. Après explication avec le CNOUS, l’instance nationale des CROUS, cette illégalité
a vite été rétablie.

Après une mascarade démocratique, l’UNEF impose son rapport de force
Après ces nombreux rebondissements, les sujets importants pour les conditions de vie des
étudiant·e·s ont pu être abordés. En effet, après l’annonce de la nouvelle présidente du
CNOUS, les loyers en résidences universitaires doivent être augmentés de 3,5% afin de
permettre la rénovation des bâtiments. Une hausse scandaleuse lorsque l’on voit les chiffres
de la précarité étudiante qui ne cesse de s’aggraver et que c’est à l’Etat de financer à la
hauteur des besoins le réseau des œuvres.

Le conseil d’administration du Crous de Bourgogne Franche-Comté a voté pour
l’augmentation des loyers des résidences universitaires de 3,5%, pourtant gelés depuis 2019.
Nous, élu·e·s étudiant·e·s de l’UNEF, nous sommes bien évidemment opposé·e·s à cette
mesure qui va précariser encore plus les étudiant·e·s dans un contexte où le coût de la vie
étudiante a augmenté de 6,47% cette année, où nous savons qu’un·e étudiant·e sur 10 a déjà
dormi dehors et qu’un·e étudiant·e sur deux saute un repas par jour.

Nous dénonçons la politique du gouvernement qui, en sous finançant les CROUS, précarise
les étudiant·e·s. La bataille pour l’UNEF ne s’arrête pas là : désormais à deux représentant·e·s
des étudiant·e·s en conseil d’administration, le syndicat étudiant va pouvoir redoubler d’efforts
pour améliorer les conditions d’études des étudiant·e·s.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Logement

Festival Intersquat en banlieue parisienne contre les expulsions !

Du 27 avril au 5 mai, le festival Intersquat Ile-de-France revient pour une nouvelle édition ! On invite toutes les personnes concernées, squateureuses et leur ami.es, et les personnes intéressées à un festival Intersquat à Pantin (93500). Au programme, cantines, projections, chorales, discussions, ateliers et moment festifs ! Rejoignez le canal telegram, on mettra des infos au fur et à mesure : https://t.me/festivalintersquatIDF

Articles de la même thématique : Université

Festival contre la Loi Immigration à l’Université

Nous, assemblée générale étudiante, aux côtés notamment de Solidaires Étudiant-e-s Dijon, UNEF, LDH, SOS Refoulement, SUD Éducation, CGT, Bancale, Lentillères... vous invitons au FESTiVAL contre la Loi Immigration les 3 & 4 Avril 2024, à l’Université !

Communiqué des étudiant.e.s contre la loi immigration

Communiqué rédigée par la mobilisation étudiante du campus de Dijon contre la loi immigration, appelant à l’Assemblée Générale le Mercredi 14 Février, à Midi. RDV sur l’Université devant le Batîment Droit-Lettres.