Violences policières

  • Zineb Redouane, assassinée le 1er décembre 2018 à Marseille

    Zineb est décédée des suites de la blessure occasionnée le 1er décembre 2018 par une grenade lacrymogène qu’elle a reçu dans le visage à la fenêtre de son appartement marseillais. Elle est une victime emblématique des violences policières à l’œuvre depuis l’automne 2018 dans le cadre de la répression des manifestations marseillaises contre le mal logement et du mouvement des Gilets Jaunes.

  • On ne fera pas taire Jérôme Laronze !

    Le 19 mai dernier un rassemblement en hommage à Jérôme Laronze, mort deux ans plus tôt sous les tirs d’un gendarme, avait lieu à Cluny (71). La famille de Jérôme Laronze revient sur ce rassemblement et sur leur combat pour obtenir justice et vérité pour Jérôme.

  • L’extinction annonçée d’un mouvement social ?

    Retour sur les évènements de l’acte 28 à Dijon, par deux gilets jaunes présents sur les lieux. Le 25 mai dernier, à la fin de l’acte 28 un équipage de la BAC a ouvertement provoqué les manifestant avant de procéder à des arrestations arbitraires, puis de gazer la foule indistinctement, provoquant des brulures dans le dos d’une fillette passant là par hasard.

  • [GJ Acte XXVIII] Manifestation festive et violence policière

    Ce samedi 25 mai avait lieu le 28ème acte des des gilets jaunes. Après plusieurs heures de manifestation festive en centre-ville, les forces de l’ordre sont intervenues pour procéder à des interpellations arbitraires et ont blessé une fillette avec une grenade lacrymogène.

  • Violences policières : soirée débat autour du film l’Époque

    L’union départementale Solidaires organise une projection de L’époque, de Matthieu Bareyre, au Cinéma Eldorado. La projection sera suivie d’une disussion sur les violences policières avec Camille Polloni, journaliste spécialiste des sujets police/justice 
et Aurélien Boudon syndicaliste à SUD Éducation et membre de la coordination Ile de France du service d’ordre de Solidaires.

  • Petit guide rapide des manifestant·es aux urgences

    Le-a manifestant-e traité-e aux urgences est, avant tout... un-e patient-e ! il-elle bénéficie à ce titre de tous les droits et garanties liées à cet état. Cette brochure a été écrite par Sud Santé Social Rennes en 2016 durant la lutte contre la loi travail.

0 | 10 | 20 | 30