Espace Autogéré des Tanneries

L’Espace autogéré des Tanneries est un centre social, culturel et politique situé au 35-37 rue des Ateliers.

Il est né d’un triple projet : celui d’une salle de spectacle dédiée aux (contre-)cultures non-marchandes et subversives ; celui d’un espace d’activité (cuisine, bibliothèque, salle informatique, cinéma, etc), endroit ressource pour les initiatives anticapitalistes et anti-autoritaires ; et un lieu de vie collective auto-organisé par ses habitantes.

Les Tanneries sont toujours en mutation liée à son déménagement. Si le quotidien du lieu apparaît quelque peu bouleversé de ce fait, il n’en reste pas moins chargé d’animations, de musique et de bruits qui résonnent aux quatre coins des murs encore à construire.

Les Tanneries sont le fruit d’années de lutte contre les tentatives d’expulsion et autres menaces que les municipalités successives ont fait peser sur le lieu. Elles ont également initié et pris part à de nombreuses actions et manifestations au sein de la ville, au gré de l’actualité locale et internationale. Au fil des années, les Tanneries ont produit quantité de textes, affiches, flyers et autres documents. Un texte de présentation assez complet se trouve dans la section histoire de son site web

Les Tanneries proposent régulièrement des activités publiques, ouvertes à tou·tes les intéressé·es : des concerts aux lectures, en passant par divers débats politiques, projections de cinéma indépendant, pièces de théâtre, chantiers de construction et autres événements militants.

Retrouvez tous les programme et édito mensuels dans la Chronique « Les Tanneries disent ».

  • [Discussion & Ciné] Le Chili 1907

    Adaptation de La Cantata Santa Maria de Iquique, longue complainte qui raconte l’assassinat en 1907 par l’armée républicaine de trois mille six cent ouvriers des mines de salpêtre du nord du Chili.
    18h Rencontre avec la réalisatrice -/ 20h bouffe / 21h film

  • [Octobre 2018] Octobre occupé

    Les Tanneries sont devenues pour quelques mois une sorte de camping autogéré / camp de réfugiés. Au gré des chantiers pour organiser l’espace, des discussions rocambolesques et des repas partagés, des liens se tissent, des complicités s’approfondissent.

  • Soirée NO MUOS aux Tanneries, présentation d’une lutte contre les projets de l’OTAN en Sicile

    Depuis 2001 la Sicile est au centre du projet de contrôle des USA sur la méditerranée. Outre la progressive militarisation de l’île et le total déni de souveraineté de ses habitants elle est aussi en première ligne confrontée a l’actuel crise migratoire. La lutte NO MUOS est actuellement le mouvement qui permet de faire converger les contestations contre cet état de faits. présentation et discussion.

  • BOUM de soutien à l’espace d’activité des Tanneries

    À partir de 22h
    Boom en soutien à la partie « activités » de l’Espace Autogéré des Tanneries.
    L’entrée est à prix libre
    Plus d’entrées après 3h, et plus de musique après 4h !
    Viens danser au 37 rue des (...)

  • Récit post-XXL. La vie aux Tanneries, puis quoi ?

    On n’est pas visible, au fond de l’impasse de la rue des Ateliers.
    Un après-midi de canicule, à l’ombre de l’unique arbre du terrain on a posé des questions sur le présent et sur l’avenir aux habitants expulsés du xxl. C’était pas un exercice habituel pour tous les gars qu’on a « interviewé » . On a discuté tranquillement, et petit à petit ils ont commencé à nous répondre…..

  • [Juin 2018] Mai sanglant et déterminé

    Comme chaque mois, les Tanneries nous livre un édito. Celui de Juin rend hommage aux lycéen·es déterminé·es, aux palestinien·es massacré·es, à Maxime mutilé, et appelle à ne rien lâcher.

  • Nocturne électronique en soutien aux chasseurs de DRH

    Il y a 6 mois, quelques centaines de personnes avaient empêcher la bonne tenue d’un congrès regroupant Muriel Pénicaud et les grand·es DRH de France au Bois de Boulogne. 4 personnes ont aujourd’hui des poursuites. Samedi soir, il est temps que toutes celles et ceux qui détestent toujours les DRH viennent danser pour les aider à payer leur frais de justice...

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70