Une marche en appelle une autre : pour les droits des jeunes étrangers

Après la manifestation du 4 juin pour Guimba, élève du Castel menacé d’expulsion, un nouvel appel de lycéens et de sans papiers à la mobilisation contre le racisme d’État et pour défendre leur droits à des titres de séjours le jeudi 13 juin.

JEUDI 13 JUIN 2019

Départ à 14h du lycée du Castel

Rassemblement à 16h devant la préfecture

Voilà trois ans qu’un collectif composé de profs et d’élèves s’est constitué au sein du lycée le Castel face à l’urgence provoquée par la guerre administrative et le réflexe d’expulsion que la préfecture exerce sur des jeunes ressortissants africains et européens.
Ces derniers, scolarisés notamment au Castel, se voient cassés, réprimandés par la mécanique d’application des multiples circulaires et autres lois, aboutissant à la délivrance d’OQTF [1].

Ainsi le 4 juin, une manifestation initiéé par ce même collectif a su porter dans un foyer puissant d’énergie et de solidarité, le nom d’un élève, Guimba, dossier emblématique de la contradiction que révèlent les motifs d’une l’OQTF. Malgré son ancienneté, sa formation de boulanger et ses promesses d’embauches confirmées par son patron ainsi que le soutien dont il est le sujet, la préfecture remet en cause systématiquement les papiers consulaires (en l’occurence ici l’acte de naissance) invalidant immédiatement, même sans preuves avancées ou vérification auprès des ambassades, le reste des papiers requis.

La préfecture, néanmoins, resta de marbre pendant que le cortège stagnait devant ses portes bien gardées, alors qu’une délégation avait été constituée en prévision d’un entretien pour engager une procédure de réexamination. Mais rien, silence.

Ce jeudi là ce fut Guimba le symbole de cette lutte, et ce jeudi 13 juin, c’est l’ensemble des élèves menacés qui engagent et appellent à la manifestation massive, et à l’ouverture des portes de la préfecture.
En effet d’autres élèves du Castel mais également d’autres établissements (Marc d’or, Hippolyte Fontaine, Simone Weil) sont concernés. Cela tend donc quelques bonnes dizaines d’épées de Damoclès.

C’est pourquoi nous appelons avec les sans papiers à la mobilisation contre le racisme d’État et pour défendre leur droits à des titres de séjours le jeudi 13 juin.

Personne n’est illégal.

JPEG - 122.2 ko

Récoltés lors de la manifestation du 4 juin, ces témoignages proposent une diversité de point de vue de manifestants animés par cette cause.

Professeure au Castel, membre du collectif du Lycée international du Castel
Une élève de seconde au Castel, membre du collectif du Lycée international du Castel
Deux élèves de terminal au Castel, membre du collectif du Lycée international du Castel
Élève migrant du CFA La Noue, membre du groupe à l’initiative de la marche pour les droits des jeunes étrangers
Un élève d’Hippolyte Fontaine, investi dans ces mobilisations
Deux élèves du Castel, présentes lors de la manifestation
Guimba, élève du Castel visé par l’OQTF
JPEG - 83.6 ko
Manifestation en soutien à Guimba

Le rendez-vous était donné au Castel à 14h, près de 300 personnes sont venues soutenir Guimba pour dénoncer l’Obligation de Quitter le Territoire qui lui a été remise par la préfecture.

7 juin


Notes

[1Obligation de Quitter le Territoire Français

Proposer un complément d'info

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Articles de la même thématique : Accueil des migrants